Indicateurs des argumentaires de levée de fonds pour les start‑up

Suivez l’intérêt des investisseurs pour les transactions et la recherche de capitaux des fondateurs grâce aux statistiques hebdomadaires sur les argumentaires de DocSend.

DBX_in_Situ_Pitch_deck_analyzer

Indicateurs concernant l’intérêt porté aux argumentaires

Les indicateurs concernant l’intérêt porté aux argumentaires de DocSend mesurent l’activité des fondateurs et des investisseurs sur le marché de la levée de fonds. Ils offrent un suivi hebdomadaire de la façon dont les argumentaires sont partagés et consultés sur notre plateforme.

Trois indicateurs sont pris en compte :

  • Le nombre d’argumentaires consultés par les investisseurs
  • Le temps qu’ils passent à lire ces argumentaires
  • Le nombre d’argumentaires envoyés par les fondateurs

Ces indicateurs nous permettent d’évaluer l’activité sur le marché de la levée de fonds en utilisant un modèle d’offre et de demande, l’offre étant représentée par l’activité des fondateurs, et la demande par l’activité des investisseurs.

Nous avons créé des graphiques interactifs pour chacun des indicateurs ci‑dessous et générons des rapports hebdomadaires pour comparer ces chiffres avec le marché actuel de la levée de fonds.

Indicateur 1 : Nombre d’interactions des investisseurs

Cet indicateur assure un suivi de l’activité des sociétés de capital‑risque sur le marché en indiquant dans quelle mesure les investisseurs potentiels interagissent avec les argumentaires. Il tient compte du nombre moyen d’interactions ayant lieu sur notre plateforme pour les argumentaires de chaque fondateur. Cela permet d’évaluer le niveau d’intérêt des investisseurs pour les transactions de start‑up.

Indicateur 2 : Temps passé par les investisseurs

Cet indicateur mesure le temps moyen consacré à un argumentaire par les investisseurs potentiels. Cela donne une idée du temps que les sociétés de capital‑risque consacrent à l’étude des opportunités du marché. Plus les investisseurs sont occupés, moins ils y consacrent de temps.

Abonnez‑vous au Weekly Index pour obtenir chaque semaine les indicateurs les plus récents.

L’intérêt porté aux argumentaires dans la pratique : 1er trimestre 2024

Rapports hebdomadaires du trimestre en cours

* Analyse mise à jour chaque lundi pour la semaine précédente

Mise à jour du 26 février 2024

Nombre d’interactions : -7,14 %
Temps passé : 0 % (aucune variation)
Nombre de liens créés : -15,67 %

Les fondateurs et les investisseurs ont pris un peu de repos la semaine dernière après les récentes hausses de l’activité de levée de fonds. L’activité des investisseurs en capital-risque a baissé de 7,14 %, et le temps de lecture moyen des argumentaires n’a subi aucune variation et est toujours de 2 minutes et 30 secondes. Néanmoins, l’activité des investisseurs en capital-risque reste en hausse de près de 23 % d’une année sur l’autre, et nous pensons que les niveaux d’activité seront supérieurs à ceux de l’année dernière, au moins à court terme. Les incertitudes concernant une éventuelle baisse des taux d’intérêt n’affectent pas cette perspective. L’activité des fondateurs a également chuté de 15,67 % la semaine dernière, pour retrouver un rythme de croisière équivalent à celui de l’année dernière. Le niveau d’activité record enregistré par les fondateurs la semaine précédente permet de relativiser cette baisse. Même si nous ne sommes encore qu’au début de l’année 2024, l’effervescence qui persiste sur les marchés privés peut être un signe de bonne santé de l’activité et du marché de la levée de fonds tout au long de l’année.

Mise à jour du 12 février 2024

Nombre d’interactions : +6,15 %
Temps passé : -3,85 %
Nombre de liens créés : 0 % (aucune variation)

L’activité des fondateurs est restée stable la semaine dernière, tandis que les investisseurs ont de nouveau accéléré le rythme. L’activité des investisseurs en capital‑risque a augmenté de 6,15 %, soit une hausse de près de 13 % d’une année sur l’autre. Si l’on compare les chiffres d’une année sur l’autre, le nombre d’interactions des investisseurs la semaine dernière n’a suivi que celui de 2022 en réalité. C’est impressionnant en raison des contextes très différents ces années-là : en 2022, l’activité de capital-risque a commencé l’année sur les chapeaux de roue, avant de baisser rapidement lorsque l’environnement macroéconomique a considérablement changé. En 2024, les perspectives macroéconomiques pourraient à nouveau évoluer, et jusqu’à présent les investisseurs ont accéléré le rythme toutes les semaines. Il ne faut pas s’attendre à ce qu’une telle tendance se poursuive indéfiniment. Toutefois, elle semble signaler une amélioration durable de la confiance sur le marché de la levée de fonds. L’activité des fondateurs est restée stable la semaine dernière, mais le fait que nous ne soyons qu’à quelques semaines d’un record historique atteint au mois de janvier est une autre indication de la grande confiance qui règne sur les marchés privés. Nous ne nous attendons pas à ce que l’humeur générale change sensiblement au cours des deux prochains mois. Rendez-vous dans les prochaines semaines pour voir si le rush du début de l’année ralentit un peu.

Mise à jour du 29 janvier 2024

Nombre d’interactions : +17,46 %
Temps passé : 0 % (aucune variation)
Nombre de liens créés : +32,29 %

L’activité des fondateurs et des investisseurs a atteint un pic la semaine dernière, en ce début d’année 2024 qui continue d’être chargé. L’activité des investisseurs a augmenté de 17,46 %, et le temps moyen de consultation des présentations est encore une fois resté inchangé, à 2 minutes et 30 secondes. L’activité des sociétés de capital-risque est en augmentation constante d’une année sur l’autre : +28 % par rapport à 2023, +5 % par rapport à 2022 et +24 % par rapport à 2021. L’activité des fondateurs a elle aussi fortement augmenté la semaine dernière : +32,29 %, soit +41 % par rapport à 2023, +13 % par rapport à 2022, et +65 % par rapport à 2021. Des données macroéconomiques encourageantes, qui laissent envisager un atterrissage en douceur de l’économie, contribuent peut-être à nourrir l’enthousiasme que nous remarquons jusqu’à présent sur les marchés privés cette année. Même si une pause sera nécessaire à un moment donné de part et d’autre de la table des négociations, on peut s’attendre à ce que cette évolution positive d’une année sur l’autre se maintienne dans une certaine mesure, tant que le contexte macroéconomique reste inchangé. Rendez‑vous la semaine prochaine pour savoir si les fondateurs et les investisseurs ont réussi à maintenir la cadence.

Mise à jour du 22 janvier 2024

Nombre d’interactions : +8,16 %
Temps passé : 0 % (aucune variation)
Nombre de liens créés : +3,23 %

Après un début d’année 2024 prometteur, les fondateurs et les investisseurs ont continué sur leur lancée, avec une saison de levée de fonds du premier trimestre qui est montée en puissance la semaine dernière. L’activité des investisseurs a été particulièrement intense : le nombre d’interactions a augmenté de 8,16 % et le temps de lecture moyen des argumentaires est, encore une fois, resté identique. L’activité des investisseurs a augmenté de 12,5 % par rapport à l’année dernière à la même époque, et cet écart peut être amené à se creuser à l’approche du mois de février. L’activité des fondateurs n’a pas augmenté de manière aussi significative la semaine dernière : avec une hausse de 3,23 %, ce chiffre est inférieur à celui de 2023 (moins 4 %). Toutefois, l’activité des fondateurs se maintient à un assez bon niveau si l’on considère les chiffres historiques à plus long terme, et nous nous attendons à un nouveau pic d’activité dans les prochaines semaines. Pour l’instant, le rush de début d’année en matière de levée de fonds reste à de bons niveaux, et les chiffres du PIB au 4e trimestre parus cette semaine pourraient renforcer la confiance des négociateurs dans les perspectives économiques plus larges. Rendez‑vous la semaine prochaine pour découvrir si les fondateurs, et en particulier les investisseurs, ont maintenu leur rythme de croisière actuel.

Mise à jour du 16 janvier 2024

Nombre d’interactions : +16,5 %
Temps passé : 0 % (aucune variation)
Nombre de liens créés : +13,42 %

L’activité des fondateurs et des investisseurs a augmenté la semaine dernière, sur un marché de la levée de fonds très dynamique pour la deuxième semaine de l’année 2024. L’activité des sociétés de capital‑risque a augmenté de 16,5 %. Le temps de lecture moyen des argumentaires n’a subi aucune variation et est toujours de 2 minutes et 30 secondes. L’activité des sociétés de capital‑risque est déjà en hausse de 11,5 % par rapport à l’année dernière, ce qui laisse présager un peu plus d’optimisme autour du pic d’activité du mois de janvier 2024 que pour celui de 2023. L’activité des fondateurs a également augmenté pour la deuxième semaine consécutive, enregistrant une hausse significative de 13,42 % et dépassant les niveaux de 2023 de près de 9,5 % à la même période. Nous nous attendons à ce que l’activité soit en forte augmentation pendant encore une ou deux semaines, alors que nous sommes en pleine période de reprise en matière de levée de fonds en ce début d’année. L’activité enregistrée cette semaine devrait nous permettre d’en savoir plus sur le dynamisme du marché de la levée de fonds au premier trimestre : d’autres pics au niveau de nos indicateurs pourraient annoncer une saison plus intense que prévu. Rendez-vous la semaine prochaine pour connaître les dernières données.

Mise à jour du 9 janvier 2024

Nombre d’interactions : +51,52 %
Temps passé : -3,85 %
Liens créés par les fondateurs : +22,39 %

L’activité a fortement augmenté la première semaine du premier trimestre 2024, tant du côté des fondateurs que des investisseurs. L’activité des investisseurs en capital-risque a augmenté de 51,52 %, ce qui laisse penser que le rush de janvier en matière de levée de fonds a déjà commencé. Parallèlement à cette hausse de l’activité, les investisseurs passent moins de temps à parcourir les présentations : le temps de lecture moyen des argumentaires a baissé de 3,85 % pour s’établir de nouveau à 2 minutes et 30 secondes. L’activité des fondateurs a également augmenté de manière significative, enregistrant une hausse de 22,39 % dès le début du 1er trimestre. Bien qu’une certaine volatilité des marchés publics ait déjà été constatée en ce début d’année 2024, ces fluctuations ne devraient pas trop affecter l’activité de levée de fonds sur les marchés privés, car le pic saisonnier dissipera les éventuels doutes concernant les variations sur les marchés d’actions publics. Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir si le pic de janvier s’est intensifié.

Statistiques hebdomadaires des trimestres précédents

Indicateurs concernant l’intérêt porté aux argumentaires - 4e trimestre 2023

Mise à jour du 2 janvier 2024

Nombre d’interactions : -36,54 %Temps passé : +4 %
Nombre de liens créés : -21,18 %

Comme prévu, les investisseurs et les fondateurs étaient toujours en vacances la semaine dernière. L’activité des sociétés de capital‑risque a chuté de 36,54 % et le temps de lecture des argumentaires a augmenté de 4 %. L’activité des fondateurs a également baissé de 21,18 %. Ces baisses d’activité pendant les fêtes sont semblables à celles des années précédentes. Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir comment le marché de la levée de fonds a débuté en 2024. Historiquement, l’activité s’intensifie rapidement au début du premier trimestre.

Mise à jour du 26 décembre 2023

Nombre d’interactions : -14,05 %
Temps passé : +4,17 %
Nombre de liens créés : -17,48 %

Comme prévu, l’activité a été calme la semaine dernière, tant du côté des fondateurs que des investisseurs. L’activité des sociétés de capital‑risque a chuté de 14,05 % et le temps de lecture moyen des argumentaires a augmenté de 4,17 %. L’activité des fondateurs a connu la plus forte baisse la semaine dernière avec une perte de 17,48 %. Ces baisses de fin d’année sont tout à fait normales, car les fondateurs et les investisseurs prennent des congés pour les fêtes. Nous nous attendons à ce que les deux indicateurs d’activité baissent encore un peu cette semaine avant que les transactions reprennent pour de bon en début d’année.

Mise à jour du 18 décembre 2023

Nombre d’interactions : -3,97 %
Temps passé : 0 % (aucune variation)
Nombre de liens créés : -2,83 %

Les fondateurs comme les investisseurs ont été légèrement moins actifs la semaine dernière, qui est généralement la dernière semaine de l’année où l’activité de levée de fonds est importante. Le nombre d’interactions des investisseurs a baissé de 3,97 % et le temps passé sur les argumentaires est resté stable. L’activité des fondateurs a diminué de 2,83 %, affichant une baisse de seulement 6 % par rapport à l’année dernière, alors que l’activité des investisseurs suit le même rythme que l’année dernière. Nous nous attendons à ce que l’activité de levée de fonds ralentisse pour les fêtes de fin d’année, mais le rythme soutenu enregistré à l’automne et au début de l’hiver suggère que les fondateurs et les investisseurs commenceront la nouvelle année avec un certain enthousiasme.

Mise à jour du 11 décembre 2023

Nombre d’interactions : 0 % (aucune variation)
Temps passé : -4 %
Nombre de liens créés : +7,07 %

Les investisseurs ont maintenu leur rythme de croisière la semaine dernière, tandis que les fondateurs ont augmenté le leur à l’approche des tout derniers jours de la saison de levée de fonds avant les fêtes de fin d’année. Le nombre d’interactions des investisseurs n’a pas changé par rapport à la semaine dernière et l’activité des investisseurs en capital‑risque reste en phase avec celle de l’année dernière. La première semaine de décembre est généralement la dernière période qui enregistre une activité importante des investisseurs avant qu’ils ne partent en congés pour les fêtes de fin d’année. Cette année ne semble pas faire exception à la règle. Nous nous attendons donc à ce que l’activité des investisseurs en capital‑risque s’essouffle à partir de cette semaine. L’activité des fondateurs a progressé de 7,07 % la semaine dernière : les fondateurs ont certainement en tête que les derniers jours pour conclure des contrats en 2023 approchent. Il se peut donc qu’ils fassent un dernier effort pour présenter des argumentaires avant que le marché ne se calme. Nous pourrions constater une nouvelle augmentation de l’activité des fondateurs cette semaine, mais par la suite, nous nous attendons à une baisse notable jusqu’au début de la nouvelle année. Rendez-vous la semaine prochaine pour savoir ce que les derniers jours de la saison de levée de fonds nous réservent.

Mise à jour du 27 novembre 2023

Nombre d’interactions : -20,44 %
Temps passé : +8,7 %
Nombre de liens créés : -22,02 %

Comme prévu, l’activité de levée de fonds a été calme la semaine dernière, période de Thanksgiving, et ce dans tous les domaines. Le nombre d’interactions des investisseurs avec les argumentaires a baissé de 20,44 %, mais l’activité des sociétés de capital-risque continue de tracer sa voie entre les faibles niveaux de l’année dernière et les meilleurs résultats de 2021. Le temps de lecture moyen des argumentaires a augmenté de 8,7 % pour s’établir actuellement une nouvelle fois à 2 minutes et 30 secondes. L’activité des fondateurs a chuté de 22,02 % et équivaut aux niveaux enregistrés en 2021. Une remontée de l’activité des fondateurs et des investisseurs est à prévoir au cours des deux prochaines semaines, mais à l’approche des fêtes de fin d’année qui marquent officiellement un ralentissement de l’activité, il est bien possible que les niveaux les plus élevés du quatrième trimestre soient déjà derrière nous. Rendez‑vous la semaine prochaine pour découvrir à quoi ressemble le rebond enregistré après la période de Thanksgiving.

Mise à jour du 21 novembre 2023

Nombre d’interactions : +2,24 %
Temps passé : -4,17 %
Nombre de liens créés : +6,86 %

L’activité des investisseurs en capital-risque et celle des fondateurs ont toutes deux augmenté la semaine dernière, et il semble que le rush d’automne en matière de levée de fonds finira sur une note positive. L’activité des investisseurs a augmenté de 2,24 %. Le temps de lecture moyen des argumentaires a chuté de 4,17 % pour se situer à 2 minutes et 18 secondes. Pendant la semaine qui précède Thanksgiving, les investisseurs maintiennent généralement leur rythme. Ainsi, le pic d’activité inattendu de la semaine dernière est peut-être bon signe pour la finalisation des contrats d’ici la fin de l’année. L’activité des fondateurs a connu une belle augmentation de 6,86 %, car les équipes de levée de fonds ont sans doute voulu envoyer plus d’argumentaires avant Thanksgiving. Normalement, l’activité de levée de fonds devrait ralentir jusqu’à la fin du quatrième trimestre, à part lors du pic de début décembre. Mais la vague d’activité de la semaine dernière signifie-t-elle que les investisseurs en capital-risque et les fondateurs nous réservent des surprises ? Rendez-vous dans les prochaines semaines pour voir si la saison de levée de fonds d’automne dure plus longtemps que prévu.

Mise à jour : 14 novembre 2023

Nombre d’interactions : +9,83 %
Temps passé : 0 % (aucune variation)
Nombre de liens créés : -2,86 %

Les investisseurs et les fondateurs ont évolué dans des directions opposées la semaine dernière. Toutefois, les deux indicateurs sont actuellement supérieurs aux chiffres de 2022. L’activité des sociétés de capital‑risque a connu une belle augmentation de 9,83 % et le temps de lecture moyen des argumentaires n’a subi aucune variation. À cette même période en 2021, les investisseurs accéléraient le rythme (en atteignant des niveaux d’activité record), et même si le pic de la semaine dernière fait pâle figure à côté, cela signifie que l’activité des sociétés de capital‑risque est en hausse de plus de 16 % d’une année sur l’autre. Les fondateurs, en revanche, ont été légèrement moins occupés : leur activité a reculé de 2,86 % et atteint désormais plus de 5 % d’une année sur l’autre. L’intérêt continu des sociétés de capital‑risque pour les transactions laisse présager une fin plus positive que prévu pour la saison de levée de fonds d’automne. Toutefois, les nouvelles données de l’indice CPI pour le mois d’octobre doivent être publiées cette semaine, et ce que ces données sur l’inflation impliquent pour les futures hausses de taux d’intérêt pourrait atténuer l’optimisme récent des marchés privés. Rendez‑vous la semaine prochaine pour y voir plus clair.

Mise à jour : 6 novembre 2023

Nombre d’interactions : -0,81 %
Temps passé : -4 %
Nombre de liens créés : +3,96 %

L’activité des fondateurs a augmenté la semaine dernière, alors que le temps de lecture des investisseurs a encore baissé en ce début du mois de novembre pour la saison de levée de fonds d’automne. L’activité des investisseurs en capital‑risque est restée stable et a baissé de seulement 0,81 %, mais le temps de lecture moyen des argumentaires a baissé de 4 % et s’établit désormais à 2 minutes et 24 secondes. L’activité des fondateurs a augmenté de 3,96 %, soit une hausse de près de 12 % d’une année sur l’autre : les fondateurs qui souhaitent attirer l’attention ciblée des investisseurs en capital-risque devront proposer des argumentaires persuasifs et les plus brefs possibles pour se démarquer de la concurrence. Cette tendance à la hausse devrait se poursuivre au cours des prochaines semaines, mais attendez-vous à ce que les investisseurs restent plus ou moins en retrait. Rendez-vous la semaine prochaine pour voir si le redressement des marchés d’actions publics réveille l’intérêt des investisseurs en capital-risque vers la fin de l’automne.

Mise à jour du 30 octobre 2023

Nombre d’interactions : -0,81 %
Temps passé : 0 % (aucune variation)
Nombre de liens créés : -5,61 %

L’activité des investisseurs est restée stable la semaine dernière, tandis que celle des fondateurs a connu un léger recul suite à un départ sur les chapeaux de roue pour la saison automnale des levées de fonds. L’activité des investisseurs en capital‑risque a reculé de seulement 0,81 %. Le temps de lecture moyen des argumentaires n’a subi aucune variation et est toujours de 2 minutes et 30 secondes. L’activité des fondateurs a chuté de 5,61 %, passant sous la barre à la fois de 2022 et de 2021. Ces variations sont saisonnières : nous prévoyons que l’activité des sociétés de capital‑risque va commencer à lentement diminuer avant la période de Thanksgiving aux États‑Unis, et que l’activité des fondateurs connaîtra encore quelques pics avant les vacances de fin d’année (comme c’est généralement le cas). Comme toujours, il est possible que les perspectives macroéconomiques bousculent nos analyses du quatrième trimestre. Gardez un œil sur nos données hebdomadaires pour voir comment les grandes tendances peuvent se répercuter sur les investisseurs.

Mise à jour du 23 octobre 2023

Nombre d’interactions : -0,4 %
Temps passé : +4,17 %
Nombre de liens créés : -5,31 %

L’activité des fondateurs et des investisseurs est restée stable la semaine dernière, alors que la saison de levée de fonds d’automne se poursuit. L’activité des investisseurs n’a presque pas changé, avec une baisse de seulement 0,4 % et un temps de lecture moyen des argumentaires qui a augmenté de 4,17 %. L’activité des sociétés de capital‑risque a progressé d’un peu plus de 3 % par rapport à l’année précédente, ce qui nous permet de prédire que le climat de la levée de fonds sera relativement plus favorable cet automne que l’année dernière. L’activité des fondateurs a chuté de 5,31 % la semaine dernière et est désormais en phase avec celle de l’année dernière. La volatilité observée ces dernières semaines sur les marchés d’actions publics va‑t‑elle se répercuter sur les activités des investisseurs ? Ou bien l’attention portée par les sociétés de capital‑risque sur le long terme l’emportera‑t‑elle sur les pressions exercées par une vision à court terme ? Nous penchons pour la deuxième option, car les fluctuations du marché public ne correspondent pas toujours clairement à la sphère de l’investissement privé, mais restez à l’affût du moindre signe d’évolution chez les investisseurs.

Mise à jour du 16 octobre 2023

Nombre d’interactions : +1,63 %
Temps passé : -4 %
Nombre de liens créés : +22,83 %

Les fondateurs et les investisseurs ont été plus actifs la semaine dernière, alors que le pic automnal se poursuit. L’activité des investisseurs en capital‑risque a timidement augmenté de 1,63%, tandis que le temps de lecture moyen des argumentaires a chuté de 4 % pour atteindre 2 minutes et 24 secondes. L’activité des fondateurs a connu une hausse considérable de 22,83 % après une baisse saisonnière normale au début du quatrième trimestre. Même si l’augmentation de l’activité des fondateurs a été plus importante, l’augmentation de l’activité des sociétés de capital‑risque la semaine dernière a été plus significative : à la même époque l’année dernière, l’activité des investisseurs a chuté pendant le pic automnal et n’est jamais remontée pendant le quatrième trimestre. En revanche, dans le contexte beaucoup plus dynamique du marché de 2021, l’activité des investisseurs a augmenté au cours de cette même semaine et est restée élevée jusqu’à la fin de l’année. Même si nous ne nous attendons pas à un niveau d’activité des sociétés de capital‑risque comparable à celui de 2021, l’augmentation de la semaine dernière nous incite à penser que le niveau d’intérêt des investisseurs pour les transactions dépassera les niveaux de 2022 au cours de la saison automnale des levées de fonds. Les fondateurs sauront‑ils réagir et augmenter le nombre déjà élevé d’argumentaires qu’ils envoient ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour savoir si l’activité va reprendre.

Mise à jour du 9 octobre 2023

Nombre d’interactions : +2,51 %
Temps passé : 0 % (aucune variation)
Nombre de liens créés : -20 %

L’activité des investisseurs s’est intensifiée la semaine dernière, tandis que de nombreux fondateurs qui ont envoyé un grand volume d’argumentaires ont marqué une pause pour entamer le quatrième trimestre. L’activité des investisseurs en capital‑risque a augmenté de 2,51 %. Le temps de lecture moyen des argumentaires n’a subi aucune variation et est toujours de 2 minutes et 24 secondes. En glissement annuel, les investisseurs restent proches de la cadence de 2022 et sont même en avance par rapport à 2021. Les apparences peuvent toutefois être trompeuses : dans le marché plus dynamique de 2021, l’activité des investisseurs a augmenté pendant la saison automnale, alors que l’année dernière, elle a ralenti au début du quatrième trimestre. Nous prévoyons que 2023 atténuera la différence entre les deux climats (avec une tendance un peu plus marquée pour 2022), mais les semaines à venir nous serviront de baromètre. En revanche, l’activité des fondateurs a connu une baisse spectaculaire la semaine dernière, avec une perte de 20 %. Il n’y a pas lieu de s’alarmer : l’activité des fondateurs diminue généralement au début du quatrième trimestre, car de nombreux fondateurs qui ont levé des fonds se consacrent à nouveau au développement de leur entreprise. La baisse importante que nous observons reflète le niveau d’activité très élevé que nous avons connu tout au long de l’année, et nous prévoyons que l’activité des fondateurs commencera à remonter en octobre. La demande des investisseurs en capital‑risque va‑t‑elle augmenter pour répondre au niveau de l’offre d’argumentaires émanant des fondateurs ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour avoir un aperçu des tendances pour la fin d’année.

Indicateurs concernant l’intérêt porté aux argumentaires - 3e trimestre 2023

Mise à jour du 2 octobre 2023

Nombre d’interactions : -7 %
Temps passé : -4 %
Nombre de liens créés : +1,77 %

Les fondateurs et les investisseurs ont évolué dans des directions opposées la semaine dernière, alors que l’activité de levée de fonds de l’automne reste plus élevée que l’année dernière. L’activité des sociétés de capital‑risque a chuté de 7 % et le temps de lecture moyen des argumentaires a diminué de 4 %. Cette perte d’activité n’est pas particulièrement inquiétante : d’une part, elle fait suite à un mois de hausse soutenue par rapport à l’année précédente et d’autre part, elle montre que l’activité de l’automne 2023 est très proche de celle de 2021, lorsque le marché était beaucoup plus dynamique. En revanche, l’activité des fondateurs a progressé de 1,77 %, soit une hausse de 16 % d’une année sur l’autre. Il ne fait aucun doute que les fondateurs ressentent l’urgence de réaliser des levées de fonds d’ici la fin de l’année, et si l’activité des sociétés de capital‑risque continue à suivre les tendances de 2021, nous pouvons nous attendre à un nouveau regain d’intérêt de la part des investisseurs au cours des prochaines semaines. Rendez‑vous la semaine prochaine pour découvrir l’impact du début du 4e trimestre sur le marché de la levée de fonds.

Mise à jour du 25 septembre 2023

Nombre d’interactions : +6,64 %
Temps passé : 0 % (aucune variation)
Nombre de liens créés : +7,62 %

La semaine dernière, l’activité de collecte de fonds a augmenté des deux côtés du marché, les investisseurs ayant finalement rejoint les fondateurs au cours de la saison de levée de fonds d’automne. L’activité des investisseurs en capital‑risque a augmenté de 6,64 %. Le temps de lecture moyen des argumentaires n’a subi aucune variation et est toujours de 2 minutes et 30 secondes. L’activité des investisseurs n’a baissé que de 1,5 % par rapport à la même période en 2021, ce qui est un signe encourageant, car le climat macroéconomique de 2021 était beaucoup plus optimiste dans l’ensemble. La semaine dernière, les fondateurs ont encore accéléré leur rythme du début de l’automne : leur activité a en effet augmenté de 7,62 % et dépasse désormais celle de 2022 et de 2021. La réunion de la Fed de la semaine dernière a indiqué que les taux d’intérêt resteront élevés plus longtemps. Cela tempérera‑t‑il l’optimisme des investisseurs que nous observons actuellement ou le pic automnal restera‑t‑il d’actualité ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir comment le marché va réagir à la nouvelle.

Mise à jour du 18 septembre 2023

Nombre d’interactions : -3,21 %
Temps passé : +4,17 %
Nombre de liens créés : +17,98 %

Il semble que le pic automnal a commencé pour les fondateurs la semaine dernière, tandis que les sociétés de capital‑risque prennent leur temps pour examiner les nouveaux argumentaires. L’activité des investisseurs en capital‑risque a chuté de 3,21 %. Le temps de lecture moyen des argumentaires a augmenté de 4,17 % et se situe désormais à 2 minutes et 30 secondes. En ce début de saison de levée de fonds d’automne, si l’on se réfère aux tendances historiques, nous aurions pu anticiper une augmentation de l’intérêt des investisseurs pour les argumentaires la semaine dernière, et non une diminution. Il est toutefois important de replacer cette baisse non saisonnière dans son contexte : la levée de fonds d’automne ne fait que commencer et l’activité des sociétés de capital‑risque est actuellement en hausse de 8 % par rapport à l’année dernière. Nous aurons besoin d’une vue d’ensemble plus complète pour prévoir l’activité probable des investisseurs cette saison. L’activité des fondateurs a en revanche connu une belle augmentation de 17,98 %, ce qui équivaut aux niveaux enregistrés en 2022 et 2021. Les fondateurs semblent optimistes quant au potentiel de financement avant la fin de l’année 2023, mais l’intérêt des sociétés de capital‑risque pour les argumentaires va‑t‑il être à la hauteur ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour y voir plus clair.

Mise à jour du 12 septembre 2023

Nombre d’interactions : -7,09 %
Temps passé : -11,11 %
Nombre de liens créés : -5,32 %

L’activité des fondateurs et des investisseurs a chuté la semaine dernière, comme on s’y attendait après la fête du Travail. L’activité des sociétés de capital‑risque a chuté de 7,09 % et le temps de lecture moyen des argumentaires a diminué de 11,11 % après le pic de la semaine précédente. L’activité des investisseurs est en hausse de 4 % par rapport à la même période en 2021 (marché beaucoup plus dynamique dans l’ensemble), ce qui laisse présager que le prochain « pic automnal » pourrait être un peu plus actif que prévu. L’activité des fondateurs a également baissé la semaine dernière : elle a reculé de 5,32 %, ce qui est normal pour la saison. Avec les données encourageantes qui se profilent concernant le marché du travail et l’inflation, les fondateurs et les investisseurs pourraient se montrer plus optimistes sur la levée de fonds après l’été que nous ne le pensions au départ. Rendez‑vous la semaine prochaine pour savoir si l’activité va reprendre pour le pic de mi ou fin septembre.

Mise à jour du 29 août 2023

Nombre d’interactions : +5,88 %
Temps passé : 0 % (aucune variation)
Nombre de liens créés : 0 % (aucune variation)

La semaine dernière, l’activité des investisseurs a augmenté, tandis que celle des fondateurs est restée stable. L’activité des sociétés de capital‑risque a connu une augmentation de 5,88 % et le temps de lecture moyen des argumentaires n’a subi aucune variation. Les investisseurs pourraient accélérer leur rythme avant la fête du Travail aux États‑Unis, qui se traduit généralement par une réduction de l’activité des sociétés de capital‑risque pendant toute la semaine. L’activité des fondateurs est également restée stable la semaine dernière et les niveaux d’activité sont en hausse de 10 % par rapport à l’année précédente. Malgré cet écart, nous nous attendons à ce que l’activité des fondateurs diminue au cours des deux prochaines semaines. Cette période de fin d’été présente une activité historiquement faible en ce qui concerne l’envoi des argumentaires, qui tend à reprendre vers la mi‑septembre. L’activité des investisseurs devrait également diminuer, car les deux côtés du marché se préparent au pic automnal qui aura lieu dans plusieurs semaines. Rendez‑vous la semaine prochaine pour faire le point sur l’activité des sociétés de capital‑risque et des fondateurs, mais attendez‑vous à un marché relativement calme du côté de la levée de fonds.

Mise à jour du 21 août 2023

Nombre d’interactions : +1,84 %
Temps passé : 0 % (aucune variation)
Nombre de liens créés : -2,97 %

Les fondateurs et les investisseurs ont évolué dans des directions opposées la semaine dernière, lors d’une nouvelle semaine d’activité de levée de fonds saisonnière. L’activité des sociétés de capital‑risque a augmenté de 1,84 % et le temps de lecture moyen des argumentaires est resté stable. Au cours des dernières années, nous avons observé des hausses modestes à modérées de l’activité des investisseurs à cette période, de sorte que l’augmentation de la semaine dernière n’a rien de surprenant. Les niveaux d’activité restent toujours inférieurs, avec une chute de l’activité des sociétés de capital‑risque d’environ 4 % par rapport à la même période l’an dernier. L’activité des fondateurs a baissé de 2,97 % la semaine dernière, ce qui correspond à un mouvement saisonnier attendu. Contrairement aux investisseurs, les fondateurs restent toutefois plus actifs qu’en 2022 : leur niveau d’activité est en hausse de 14 % par rapport à la même période l’an passé. Compte tenu de la saisonnalité de la levée de fonds, nous nous attendons à ce que ces tendances se confirment tout le reste de l’été. L’activité des sociétés de capital‑risque ne devrait augmenter que légèrement et l’activité des fondateurs devrait diminuer encore un peu avant le début du pic automnal.

Mise à jour du 14 août 2023

Nombre d’interactions : +1,88 %
Temps passé : 0 % (aucune variation)
Nombre de liens créés : -4,72 %

La semaine dernière a été relativement calme pour les fondateurs comme pour les investisseurs, et leur niveau d’activité est désormais équivalent à celui enregistré en 2022. L’activité des sociétés de capital‑risque a augmenté de 1,88 %. Le temps de lecture moyen des argumentaires est resté stable et est toujours de 2 minutes et 30 secondes. Malgré toute la volatilité que nous avons pu observer dans le paysage macroéconomique cet été, l’activité des investisseurs n’est en baisse que d’un peu plus de 1 % par rapport à l’an dernier. Les fondateurs ont été légèrement moins occupés la semaine dernière : leur niveau d’activité a baissé de 4,72 % et n’est plus que de 2 % supérieur à celui de l’année dernière à la même période. Compte tenu de cette parité, nous nous attendons à ce que les fondateurs et les investisseurs suivent de près les tendances saisonnières tout le reste de l’été et au début de l’automne. Même si le pic automnal aura lieu comme toujours vers la fin du mois de septembre, il est possible qu’il soit atténué par rapport aux années précédentes.

Mise à jour du 8 août 2023

Nombre d’interactions : -4,05 %
Temps passé : 0 % (aucune variation)
Nombre de liens créés : +8,16 %

Les fondateurs et les investisseurs ont évolué dans des directions opposées la semaine dernière, dans un contexte de volatilité des marchés publics faisant suite à la baisse de la notation de la dette publique américaine. L’activité des investisseurs a poursuivi sa chute, pour atteindre 4,05 %, tandis que le temps de lecture moyen des argumentaires est resté identique. Bien que l’activité des sociétés de capital‑risque se rapproche des niveaux de 2020, le comportement des investisseurs reste suffisamment proche de celui des années 2021 et 2022 pour ne pas descendre en dessous de ce seuil crucial. Les fondateurs, en revanche, ont été plus actifs la semaine dernière, avec une augmentation de 8,16 % pour atteindre des chiffres comparables à ceux de 2022. Il semble probable que les investisseurs maintiendront leur rythme actuel au cours des prochaines semaines (à moins d’événements macroéconomiques), mais nous anticipons une plus grande volatilité du côté des fondateurs. La semaine prochaine, nous aurons sans doute une vision plus claire de ce qui nous attend pour le reste de l’été.

Mise à jour du 31 juillet 2023

Nombre d’interactions : -2,2 %
Temps passé : 0 % (aucune variation)
Nombre de liens créés : -4,85 %

Les fondateurs et les investisseurs ont levé le pied la semaine dernière, alors que l’activité de levée de fonds pour les start‑up atteignait des niveaux de saison. L’activité des sociétés de capital‑risque a chuté de 2,2 % et le temps de lecture des argumentaires n’a subi aucune variation. Bien que l’activité des investisseurs soit en baisse d’environ 7 % par rapport à l’année précédente, les tendances saisonnières de l’activité correspondent à celles de 2021 et 2022. L’activité des fondateurs a de nouveau chuté la semaine dernière, de 4,85 %, et équivaut désormais aux niveaux d’activité de 2021 et 2022. Au cours d’une année imprévisible, cette stabilité relative est en fait plutôt rassurante : même si les sociétés de capital‑risque sont moins actives qu’elles ne l’ont été récemment, leur comportement nous autorise à anticiper un potentiel regain d’intérêt saisonnier à l’automne, comme d’habitude. On n’assistera peut‑être pas à la « frénésie automnale » des années précédentes, mais ce regain d’activité devrait être salutaire par rapport à l’accalmie estivale. Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir si les dernières données confirment cette prévision.

Mise à jour du 25 juillet 2023

Nombre d’interactions : -6,97 %
Temps passé : +4,17 %
Nombre de liens créés : -11,21 %

L’activité des fondateurs et des investisseurs a chuté la semaine dernière malgré une autre semaine faste sur les marchés d’actions publics, ce qui indique que nous sommes bel et bien dans la période de ralentissement saisonnier en matière de levée de fonds pour les start‑up. L’activité des sociétés de capital‑risque a chuté de 6,97 % et le temps de lecture moyen des argumentaires a augmenté de 4,17 %. La semaine dernière étant celle où l’activité des investisseurs était historiquement la plus faible, ces variations étaient donc prévisibles. L’activité des fondateurs a diminué un peu plus : les fondateurs ont envoyé 11,21 % d’argumentaires en moins en moyenne, après trois semaines d’activité étonnamment intense. À l’heure actuelle, l’activité des fondateurs est conforme aux niveaux de 2022, tandis que l’activité des investisseurs en capital‑risque est en baisse d’un peu plus de 9 %. Selon les tendances saisonnières historiques, nous ne nous attendons pas à une reprise nette de l’activité des investisseurs en capital‑risque au cours des prochaines semaines. Il est également possible que les fondateurs connaissent une légère baisse. Toutefois, cette année ayant connu des périodes de volatilité, rendez‑vous la semaine prochaine pour voir si les fondateurs et les investisseurs nous réservent quelques surprises.

Mise à jour du 18 juillet 2023

Nombre d’interactions : +22,61 %
Temps passé : -4 %
Nombre de liens créés : +0% (aucune variation)

Les investisseurs ont augmenté leur rythme de croisière la semaine dernière, tandis que les fondateurs ont maintenu le leur. L’activité des sociétés de capital‑risque a augmenté de 22,61 %, ce qui correspond à un pic équivalent la même semaine l’année dernière. Avec ce regain d’activité, le temps de lecture moyen des argumentaires a diminué de 4 %. La deuxième semaine de juillet est généralement une semaine active pour les investisseurs, car nombre d’entre eux qui se sont absentés pour la fête du 4 juillet retournent au travail. Au‑delà de la tendance saisonnière, la nouvelle d’un ralentissement de l’inflation a peut‑être renforcé la confiance des investisseurs du marché privé, tout comme elle a provoqué une vague d’optimisme sur les marchés publics. L’activité des fondateurs est restée stable la semaine dernière et se maintient au‑dessus des niveaux de 2022. Avec la publication des résultats du 2e trimestre et les réévaluations de l’environnement macroéconomique dans le sillage des données positives de l’indice CPI, la levée de fonds pour les start‑up se poursuivra‑t‑elle à ce rythme ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour en savoir plus.

Mise à jour du 10 juillet 2023

Nombre d’interactions : -7,44 %
Temps passé : +4,17 %
Nombre de liens créés : +0,87 %

L’activité des investisseurs a poursuivi sa tendance à la baisse la semaine dernière, tandis que celle des fondateurs est restée stable. L’activité des investisseurs en capital‑risque a baissé de 7,44 %. Le temps de lecture moyen des argumentaires a augmenté de 4,17 % pour se situer dorénavant à 2 minutes et 30 secondes. Il est particulièrement intéressant de noter que l’activité des investisseurs est sur le point de passer sous les niveaux de 2020, ce qui ne s’est produit qu’une seule fois depuis le début de l’année 2021. C’est un indicateur à surveiller au cours des prochaines semaines, car l’activité des investisseurs risque de ralentir encore davantage en raison de la pause estivale. En revanche, l’activité des fondateurs est restée comparativement élevée la semaine dernière : elle a progressé de 0,87 % et, contrairement à l’activité des investisseurs, dépasse de loin les résultats des années précédentes. Avec la publication des nouvelles données sur l’inflation cette semaine, les sociétés de capital‑risque réagiront‑elles positivement si les pressions sur les prix se relâchent comme prévu ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour le découvrir.

Indicateurs concernant l’intérêt porté aux argumentaires - 2e trimestre 2023

Mise à jour du 26 juin 2023

Nombre d’interactions : -11,84 %
Temps passé : 0 % (aucune variation)
Nombre de liens créés : -7,22 %

L’activité des fondateurs et des investisseurs a chuté la semaine dernière, ce qui laisse penser qu’un pic de fin de trimestre en matière de levée de fonds a peut‑être déjà eu lieu. L’activité des sociétés de capital‑risque a baissé de 11,84 %, bien que le temps de lecture moyen des argumentaires n’ait subi aucune variation. Historiquement, l’activité des investisseurs diminue généralement à cette période. La baisse de la semaine dernière était donc prévisible. Même si, historiquement, cette baisse est normale à cette époque, le ralentissement actuel de l’intérêt des investisseurs pour les transactions a fait chuter l’activité à des niveaux que nous n’avions pas connus depuis janvier. Bien qu’une certaine volatilité à court terme ne soit pas impossible, nous ne prévoyons pas de regain d’intérêt substantiel de la part des investisseurs avant l’automne. De leur côté, les fondateurs ont également été moins actifs la semaine dernière : leur activité a chuté de 7,22 %, soit une deuxième semaine consécutive de baisse. Le moment de cette baisse suggère que les fondateurs tiennent compte de l’accalmie estivale de l’activité des investisseurs en envoyant moins d’argumentaires. L’activité de levée de fonds va‑t‑elle continuer à s’essouffler au cours de la dernière semaine du 2e trimestre ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir comment le trimestre s’est achevé.

Mise à jour du 20 juin 2023

Nombre d’interactions : +9,87 %
Temps passé : -4 %
Nombre de liens créés : -13,39 %

Les fondateurs et les investisseurs ont évolué dans des directions opposées la semaine dernière à l’approche du long week‑end de repos Juneteenth. L’activité des investisseurs a augmenté de 9,87 %, probablement favorisée par le redressement des marchés d’actions publics et par le pic de fin de trimestre en matière de révision des argumentaires, alors que se profile l’accalmie estivale. L’activité des investisseurs en capital‑risque est conforme à celle de l’année dernière. Le temps de lecture moyen des argumentaires a baissé de 4 % pour s’établir à 2 minutes et 24 secondes. L’activité des fondateurs a chuté de 13,39 % après plusieurs semaines de pics inattendus. Les fondateurs ont peut‑être mis fin au pic de fin de trimestre, sachant que les investisseurs risquent de passer le reste du 2e trimestre à la recherche des dernières opportunités. Ces tendances se confirmeront‑elles d’ici la fin de trimestre ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour le découvrir.

Mise à jour du 12 juin 2023

Nombre d’interactions : +2,29 %
Temps passé : -4 %
Nombre de liens créés : +9,8 %

L’activité des fondateurs et des sociétés de capital‑risque a connu une hausse la semaine dernière, dans un contexte d’enthousiasme sur les marchés d’actions publics. Les investisseurs n’ont pourtant été que légèrement plus actifs : les niveaux d’activité des sociétés de capital‑risque ont augmenté de 2,29 %, mais ils restent inférieurs aux niveaux de 2022. L’activité des fondateurs a fait un bond de 9,8 % et continue de dépasser les niveaux de 2022, ce qui laisse présager que le climat restera favorable aux investisseurs à court et même moyen terme. Même si les marchés d’actions publics ont atteint des sommets annuels la semaine dernière, la publication de nouvelles données sur l’inflation cette semaine, ajoutée à la décision de la Fed sur les taux d’intérêt, pourrait influer sur le rythme estival de la levée de fonds pour les start‑up. Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir comment les marchés privés vont réagir à l’actualité de l’inflation et des taux d’intérêt.

Mise à jour du 5 juin 2023

Nombre d’interactions : -6,03 %
Temps passé : 0 % (aucune variation)
Nombre de liens créés : -20,93 %

L’activité des fondateurs et des investisseurs a chuté la semaine dernière, ce qui laisse présager un ralentissement de la saison estivale. L’activité des sociétés de capital‑risque a connu une chute de 6,03 % et le temps de lecture moyen des argumentaires n’a subi aucune variation. Du côté des investisseurs, les niveaux d’activité continuent d’être inférieurs à ceux des années précédentes : l’activité des sociétés de capital‑risque est en baisse de 9 % par rapport à la même période l’année dernière et de 6 % par rapport à la même période en 2021. Il n’en va pas de même concernant l’activité des fondateurs : cet indicateur a chuté de 20,93 % la semaine dernière, mais une telle régression était prévisible après le pic soudain de la semaine précédente. Néanmoins, le niveau d’activité des fondateurs est équivalent à celui enregistré en 2022 et est en hausse de 27 % par rapport à celui de 2021. Si l’accalmie estivale est bien là du côté des investisseurs, les écarts entre les niveaux d’activité des fondateurs et des sociétés de capital‑risque laissent penser que les fondateurs auront du mal à lever des fonds au 3e trimestre. Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir si les investisseurs vont un peu accélérer le rythme alors que le 2e trimestre touche à sa fin.

Mise à jour du 30 mai 2023

Nombre d’interactions : +6,14 %
Temps passé : -4,17 %

Nombre de liens créés : +45,83 %

La semaine dernière, l’activité des investisseurs a connu un léger rebond, tandis que celle des fondateurs a augmenté de façon non négligeable. L’activité des sociétés de capital‑risque a augmenté de 6,14 %, ce qui a permis d’atteindre des niveaux d’intérêt pour les transactions comparables à ceux de 2022 chez les investisseurs. Si l’on remonte un peu plus en arrière, l’activité des sociétés de capital‑risque est en baisse de seulement 3 % par rapport aux niveaux de 2021. Le temps de lecture moyen des argumentaires a baissé de 4,17 % pour s’établir actuellement à 2 minutes et 18 secondes. Alors que l’activité des sociétés de capital‑risque reste stable par rapport aux années précédentes, celle des fondateurs a fait un bond en avant surprenant la semaine dernière : elle a augmenté de 45,83 % pour atteindre un niveau que nous n’avions pas connu depuis février cette année. Une activité inattendue à l’approche du Memorial Day pourrait expliquer en partie ce pic soudain. De manière plus générale, le week‑end férié pourrait donner le coup d’envoi de la saison estivale pour les levées de fonds. Selon nos prévisions, elle sera un peu moins active que celles des années précédentes, du moins du point de vue des investisseurs en capital‑risque. L’activité des investisseurs a jusqu’à présent connu une progression lente et régulière tout au long de l’année, et les sociétés de capital‑risque pourraient choisir de maintenir leur rythme actuel (ou même de le ralentir) pendant l’été, en attendant que l’environnement macroéconomique se clarifie. Si les fondateurs ont perçu des signaux en ce sens, il se peut qu’ils se dépêchent de présenter leurs argumentaires avant une éventuelle accalmie estivale, qui pourrait durer cette année. Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir comment se portera l’activité des fondateurs après le week‑end férié.

Mise à jour du 22 mai 2023

Nombre d’interactions : -10,94 %
Temps passé : -4,17 %

Nombre de liens créés : +7,87 %

Exactement comme la semaine précédente, les fondateurs et les investisseurs ont évolué dans des directions opposées la semaine dernière. Cependant, leurs directions ont évolué. L’activité des sociétés de capital‑risque a baissé de 10,94 % la semaine dernière et le temps de lecture moyen des argumentaires a chuté de 4,17 %. L’intérêt des investisseurs pour les transactions a plus ou moins suivi les niveaux d’activité de 2022 pendant la majeure partie du 2e trimestre, mais il est maintenant en baisse de 6,5 % par rapport à l’année précédente. Cette tendance pourrait se poursuivre au cours des prochaines semaines, alors que les discussions sur le plafond de la dette et les inquiétudes concernant les futures hausses des taux d’intérêt de la Fed occuperont le devant de la scène. L’activité des fondateurs n’a cependant pas été découragée la semaine dernière, augmentant de 7,87 % après une forte baisse la semaine précédente. L’activité de levée de fonds des fondateurs est conforme aux niveaux de 2022, mais il s’agit peut‑être moins d’un signe d’optimisme du marché que de préoccupations conjoncturelles poussant les fondateurs à lever des fonds rapidement devant la menace d’une récession. Rendez‑vous la semaine prochaine pour savoir si les investisseurs en capital‑risque finiront par accélérer leur rythme ou si les fondateurs ralentiront le leur.

Mise à jour du 15 mai 2023

Nombre d’interactions : +3,64 %
Temps passé : -4,17 %
Nombre de liens créés : -13,59 %

La semaine dernière, l’activité des fondateurs et des investisseurs a évolué dans des directions opposées pour la première fois ce trimestre. L’activité des investisseurs en capital‑risque a augmenté de 3,64 %. Le temps de lecture moyen des argumentaires a chuté de 4,17 % pour se situer à 2 minutes et 18 secondes. Par rapport à la même période l’an dernier, l’activité des investisseurs a augmenté de 3,6 %. L’activité des fondateurs a, quant à elle, baissé la semaine dernière après la hausse de 25 % de la semaine précédente : elle a chuté de 13,59 % et est en baisse de 4,3 % par rapport à l’année dernière. L’annonce d’un ralentissement de l’inflation en avril a peut‑être suscité un certain regain d’optimisme chez les investisseurs du marché privé, mais les négociations concernant le plafond de la dette risquent de provoquer une certaine volatilité dans le secteur de la levée de fonds pour les start‑up au cours des semaines à venir. Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir comment les marchés privés vont réagir.

Mise à jour du 8 mai 2023

Nombre d’interactions : +2,92 %
Temps passé : 0 % (aucune variation)
Nombre de liens créés : +25,61 %

La semaine dernière, l’activité de levée de fonds a augmenté dans tous les domaines, les fondateurs revenant à la charge après ce qui est devenu la traditionnelle pause de fin avril. Les investisseurs ont été légèrement plus actifs la semaine dernière : l’activité des investisseurs en capital‑risque a augmenté de 2,92 %. Le temps de lecture moyen des argumentaires n’a subi aucune variation et est toujours de 2 minutes et 24 secondes. Cette hausse signifie que l’activité des investisseurs est actuellement en baisse de 2,4 % par rapport à l’année précédente. De leur côté, les fondateurs ont des niveaux d’activité exactement conformes à ceux de 2022, après le regain d’activité de la semaine dernière. L’activité des fondateurs a augmenté de 25,61 % après une baisse de plus de 15 % la semaine précédente. Bien que les dernières années aient été marquées par une accalmie à la fin du mois d’avril, elles ont également connu un regain d’activité au début du mois de mai, ce qui fait que cette hausse n’avait rien de surprenant. Toutefois, même dans ce contexte, les fondateurs pourraient être encouragés par ce que laisse entendre la Fed, à savoir que les hausses de taux d’intérêt pourraient être terminées pour le moment. Selon nos prévisions, l’activité des fondateurs et des investisseurs devrait poursuivre cette cadence à court terme. Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir si les données sur l’inflation de cette semaine auront un impact sur les investisseurs privés.

Mise à jour du 1er mai 2023

Nombre d’interactions : -4,76 %
Temps passé : 0 % (aucune variation)
Nombre de liens créés : -15,46 %

L’activité des fondateurs et des investisseurs a chuté la semaine dernière, ce qui marque sans doute l’arrêt de l’élan qu’a connu la levée de fonds au début du 2e trimestre. L’activité des sociétés de capital‑risque a baissé de 4,76 % la semaine dernière et le temps de lecture moyen des argumentaires n’a subi aucune variation. L’activité des fondateurs a toutefois subi une chute beaucoup plus importante : elle a diminué de 15,46 % pour se situer désormais à 6 % au‑dessous des niveaux de 2022 et à 8 % au‑dessous des niveaux de 2021. Le contexte historique met en perspective les baisses de la semaine dernière. L’activité des fondateurs et des investisseurs a tendance à diminuer vers la deuxième ou la troisième semaine d’avril, ce qui indique que les deux côtés du marché marquent une pause avant de reprendre leur rythme de croisière plus tard au printemps. L’intensité de cette reprise pouvant dépendre de facteurs macroéconomiques tels que les taux d’intérêt et les données des rapports sur l’emploi, rendez‑vous la semaine prochaine pour voir comment ces facteurs pourront impacter la levée de fonds à court terme.

Mise à jour du 24 avril 2023

Nombre d’interactions : +7,69 %
Temps passé : 0 % (aucune variation)
Nombre de liens créés : +6,39 %

L’activité des fondateurs et des investisseurs a connu une hausse la semaine dernière, après un début de 2e trimestre relativement calme. L’activité des investisseurs a augmenté de 7,69 %. Le temps de lecture moyen des argumentaires n’a subi aucune variation et est toujours de 2 minutes et 24 secondes. L’activité des fondateurs a augmenté de 6,39 % après deux semaines de baisse au début du trimestre. L’augmentation de l’activité de levée de fonds la semaine dernière était prévisible : historiquement, les fondateurs et les investisseurs marquent une légère pause à la fin du 1er trimestre et recommencent à se préoccuper de la levée de fonds vers la mi‑avril. Ce regain d’activité perdurera‑t‑il jusqu’à la fin du trimestre ? Les questions relatives au marché du travail et à un éventuel ralentissement de l’activité économique plus tard dans l’année pourraient peser sur l’état d’esprit des fondateurs et des investisseurs, ce qui signifie que la levée de fonds pourrait se retrouver reléguée au second plan. Rendez‑vous la semaine prochaine pour découvrir si l’actualité fera vraiment face à des vents contraires.

Mise à jour du 17 avril 2023

Nombre d’interactions : -2,09 %
Temps passé : 0 % (aucune variation)
Nombre de liens créés : -6,19 %

L’activité des fondateurs et des investisseurs a de nouveau baissé la semaine dernière, le début du 2e trimestre étant marqué par un ralentissement de l’activité de levée de fonds par rapport à la fin du 1er trimestre. L’activité des investisseurs a chuté de 2,09 %. Le temps de lecture moyen des argumentaires n’a subi aucune variation et est toujours de 2 minutes et 24 secondes. L’activité des fondateurs a connu une baisse légèrement plus importante, chutant de 6,19 % après une baisse de presque 4 % la semaine précédente. Il est peu probable que ces récentes baisses soient le reflet d’une tendance macroéconomique, car de bonnes nouvelles concernant l’inflation sont arrivées la semaine dernière, indiquant que la Fed pourrait ralentir sa succession de hausses de taux plus tôt que prévu. Le ralentissement observé ces dernières semaines semble plutôt indiquer que les fondateurs axent leurs efforts sur le développement de leurs activités et non sur la levée de fonds. Les sociétés de capital‑risque, conscientes de ces priorités, marquent en conséquence un léger recul. Les fondateurs se tourneront‑ils à nouveau vers la levée de fonds à court terme ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour savoir si une reprise se profile.

Mise à jour du 10 avril 2023

Nombre d’interactions : -9,13 %
Temps passé : +4,35 %
Nombre de liens créés : -3,96 %

L’activité des fondateurs et des investisseurs a baissé la semaine dernière en début de 2e trimestre, après le pic de fin de trimestre de la semaine précédente. L’activité des investisseurs a chuté de 9,13 % et le temps de lecture moyen des argumentaires a augmenté de 4,35 %. L’activité des sociétés de capital‑risque étant ralentie, la course aux argumentaires a été moins intensive que la semaine précédente. L’activité des fondateurs a connu une baisse moins marquée, diminuant de 3,96 %, après une augmentation constante des niveaux d’activité à la fin du 1er trimestre. Historiquement, les ralentissements à court terme de l’activité de levée de fonds n’ont rien d’étonnant en début de 2e trimestre. C’est pourquoi les baisses de la semaine dernière ne sont pas nécessairement le reflet de pressions macroéconomiques. Il sera toutefois bon de surveiller l’impact du dernier rapport sur l’emploi sur les marchés publics, car une éventuelle volatilité pourrait se répercuter sur les investisseurs privés. Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir si cette influence se fait déjà ressentir.

Indicateurs concernant l’intérêt porté aux argumentaires - 1er trimestre 2023

Mise à jour du 3 avril 2023

Nombre d’interactions : +9,13 %
Temps passé : -4,17 %

Nombre de liens créés : +6,32 %

L’activité des sociétés de capital‑risque et des fondateurs a augmenté la semaine dernière pour clôturer le 1er trimestre sur une bonne dynamique. L’activité des investisseurs a augmenté de 9,13 %, terminant le trimestre au niveau de 2022 et 4 % au‑dessus de celui de 2021. Compte tenu de la volatilité macroéconomique observée tout au long du 1er trimestre, ce chiffre de fin de trimestre est le signe d’une résilience continue en termes d’intérêt pour les transactions. Le temps de lecture moyen des argumentaires a baissé de 4,17 % avec cette explosion de l’activité des sociétés de capital‑risque pour s’établir désormais à 2 minutes et 18 secondes. L’activité des fondateurs a augmenté de 6,32 % la semaine dernière, ce qui permet également de clôturer le 1er trimestre au même niveau que 2022. Cependant, les fondateurs sont encore plus actifs aujourd’hui qu’en 2021 : l’activité des fondateurs est près de 15 % plus élevée aujourd’hui qu’à la même époque en 2021. La demande des investisseurs n’ayant pas augmenté dans les mêmes proportions, les fondateurs doivent garder à l’esprit que la concurrence pour attirer l’attention des investisseurs en capital‑risque reste vive. Ils devront perfectionner leur storytelling pour sortir du lot. Rendez‑vous la semaine prochaine pour découvrir si cette dynamique s’est poursuivie au début du 2e trimestre.

Mise à jour du 27 mars 2023

Nombre d’interactions : +0,42 %
Temps passé : 0 % (aucune variation)
Nombre de liens créés : +5,56 %

L’activité des fondateurs et des sociétés de capital‑risque a connu une légère amélioration la semaine dernière, signe d’une résilience du marché de la levée de fonds pour les start‑up. L’activité des investisseurs a augmenté de 0,42 %. Le temps de lecture moyen des argumentaires n’a subi aucune variation et est toujours de 2 minutes et 24 secondes. Bien que l’activité des investisseurs soit actuellement en baisse par rapport à 2022 et 2021, le fait qu’elle se soit maintenue au cours d’un mois de mars très volatil est un signe encourageant. L’activité des fondateurs a augmenté de 5,56 % et équivaut aux niveaux enregistrés en 2022 et 2021. Le fait que l’effondrement de la SVB et la volatilité du marché public n’aient pas eu d’impact durable sur l’activité des fondateurs et des investisseurs suggère que, malgré un contexte macroéconomique difficile, la confiance dans la capacité à décrocher un financement n’a pas disparu. Même si nous pouvons nous attendre à une plus grande volatilité à court terme sur les marchés d’actions publics, nous pensons que les fondateurs et les investisseurs sont prêts à affronter la tempête, du moins pour l’instant.

Mise à jour du 20 mars 2023

Nombre d’interactions : -3,23 %
Temps passé : 0 % (aucune variation)
Nombre de liens créés : -1,1 %

Les niveaux d’activité des fondateurs et des investisseurs ont chuté la semaine dernière, mais pas autant qu’on aurait pu le craindre après l’effondrement de la SVB. L’activité des sociétés de capital‑risque a baissé de 3,23 %. Le temps de lecture moyen des argumentaires n’a subi aucune variation et est toujours de 2 minutes et 24 secondes. Le nombre d’interactions a chuté de 7 % par rapport à l’année dernière à la même époque. L’activité des fondateurs a connu une baisse encore moindre par rapport à celle des investisseurs : elle a chuté de seulement 1,1 % et est en baisse de 4,25 % par rapport à l’année dernière. L’effondrement de la SVB et la pression constante sur le secteur bancaire mondial pèsent sans doute sur les investisseurs et les fondateurs. Mais le fait que l’activité sur le marché de la levée de fonds n’ait pas chuté autant qu’on aurait pu s’y attendre pourrait montrer un certain optimisme au sein de la communauté des start‑up quant à l’effondrement de la SVB, qui n’entraînera pas, selon elles, un problème structurel grave. Rendez‑vous la semaine prochaine pour savoir si cet optimisme sera toujours de mise.

Mise à jour du 13 mars 2023

Nombre d’interactions : -13,29 %Temps passé : -7,69 %
Nombre de liens créés : -9 %

Les trois indicateurs concernant l’intérêt porté aux argumentaires ont chuté la semaine dernière, en raison des signaux mitigés du rapport sur l’emploi de février et des inquiétudes renouvelées concernant l’inflation et la prolongation des hausses de taux. L’activité des sociétés de capital‑risque a chuté de 13,29 % et le temps de lecture moyen des argumentaires a diminué de 7,69 %. L’activité des fondateurs a baissé pour la troisième semaine consécutive, reculant de 9 % après avoir brièvement dépassé les niveaux de 2021 et 2022 à la même période. Nous pensons que l’impact de l’effondrement de la SVB sur l’état d’esprit des investisseurs et des fondateurs va commencer à se faire sentir dans nos indicateurs à partir de la semaine prochaine. Si les répercussions sont contenues, l’activité de levée de fonds pourrait ne pas être touchée trop sévèrement. Toutefois, si l’on observe des retombées significatives dans le secteur bancaire et technologique, l’effondrement pourrait bien être la cause d’une période de pessimisme plus durable sur le marché privé. Rendez‑vous la semaine prochaine pour découvrir comment les fondateurs et les investisseurs vont gérer ces événements.

Mise à jour du 6 mars 2023

Nombre d’interactions : +10,43 %
Temps passé : +4,17 %
Nombre de liens créés : -13,79 %

Les fondateurs et les investisseurs ont évolué dans des directions opposées la semaine dernière. L’activité des sociétés de capital‑risque a augmenté de 10,43 %, soit une hausse de 7,5 % en un an. C’est la première fois en 2023 que l’activité des investisseurs dépasse les niveaux d’activité de 2022. Cette hausse s’est accompagnée d’une légère augmentation de la durée moyenne de lecture des argumentaires : celle‑ci a augmenté de 4,17 % la semaine dernière et est désormais de 2 minutes et 30 secondes. L’activité des fondateurs a chuté de 13,79 % après avoir connu une croissance soutenue depuis la fin du mois de janvier. Cependant, même avec cette baisse, le niveau d’activité des fondateurs est équivalent à celui enregistré en 2022 et 2021. Bien que l’activité des fondateurs puisse ne pas reprendre avant la fin du premier trimestre, les indicateurs de la semaine dernière restent encourageants, malgré l’instabilité récente des marchés publics. Nous verrons la semaine prochaine si le niveau d’activité reste relativement élevé, en particulier chez les investisseurs.

Mise à jour du 27 février 2023

Nombre d’interactions : +5,71 %
Temps passé : -4 %
Nombre de liens créés : +11,54 %

L’activité des fondateurs et des investisseurs a de nouveau augmenté la semaine dernière, bien que les marchés publics aient connu leur pire semaine depuis le début de l’année. L’activité des sociétés de capital‑risque a augmenté de 5,71 % et le temps de lecture moyen des argumentaires a diminué de 4 %. Bien que l’activité des investisseurs soit encore légèrement plus basse (moins 8 %) par rapport à 2022, elle reste relativement stable dans l’ensemble et n’a subi qu’une baisse de 4 % par rapport à 2021. L’activité des fondateurs reste étonnamment soutenue : elle a augmenté de 11,54 % la semaine dernière et dépasse actuellement les niveaux de 2022 et 2021 de 25 % et 36 %, respectivement. Cet optimisme du marché privé est le bienvenu après un quatrième trimestre relativement morose, mais tiendra‑t‑il face aux inquiétudes concernant la forte inflation maintenue par la Fed ? La semaine prochaine, nous verrons si les dernières données sur les dépenses des consommateurs et l’inflation, toutes deux supérieures aux prévisions, ont un impact sur les investissements privés.

Mise à jour du 13 février 2023

Nombre d’interactions : +3,63 %
Temps passé : -4 %
Nombre de liens créés : +38,54 %

Alors que l’activité des sociétés de capital‑risque a connu une légère hausse la semaine dernière, l’activité des fondateurs a atteint de manière inattendue un nouveau record. Les interactions des investisseurs ont augmenté de 3,63 %, tandis que le temps de lecture moyen des argumentaires a diminué de 4 %, s’établissant dorénavant à 2 minutes et 24 secondes. Bien que l’activité des investisseurs ait augmenté ces dernières semaines, elle est toujours en baisse de 9,5 % par rapport à l’année dernière. Les sociétés de capital‑risque avaient commencé à ralentir leur activité à la même époque l’année dernière en réponse aux événements macroéconomiques et l’activité de 2023 pourrait rester dans l’alignement des tendances de l’année précédente à court terme. En revanche, l’activité des fondateurs a connu une forte hausse de 38,54 % pour atteindre un nouveau record historique. Il est intéressant de noter que la semaine du 7 février a également enregistré le plus haut niveau d’activité des fondateurs de l’année dernière, mais avec une augmentation qui a permis de battre de près de 5 % le record de l’année dernière. Le redressement actuel des marchés boursiers, associé à une baisse de l’inflation, peut expliquer en partie cet optimiste continu de la part des fondateurs qui devrait se confirmer à court terme. Cependant, les craintes persistantes d’un ralentissement économique au cours de l’année 2023 pourraient avoir un impact négatif sur l’activité des fondateurs. Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir si les fondateurs ont maintenu ce haut niveau d’activité.

Mise à jour du 6 février 2023

Nombre d’interactions : +7,36 %
Temps passé : 0 % (aucune variation)
Nombre de liens créés : +4,35 %

L’activité des fondateurs et des investisseurs a augmenté la semaine dernière, bien que les niveaux d’activité restent inférieurs au rythme soutenu de 2022. Les interactions des investisseurs ont augmenté de 7,36 %, marquant quatre semaines consécutives de hausse depuis le début de l’année 2023. Le temps de lecture moyen des argumentaires est quant à lui resté inchangé (2 minutes et 30 secondes). L’activité des sociétés de capital‑risque est en baisse de près de 9 % par rapport à l’année dernière. Toutefois, la récente reprise des marchés publics et les hausses moins importantes des taux d’intérêt de la Fed peuvent expliquer pourquoi les investisseurs manifestent un intérêt croissant pour les transactions en ce début d’année. L’activité des fondateurs a augmenté de 4,35 % après une baisse de 12 % la semaine précédente. Bien que l’activité des fondateurs accuse un retard de 17 % par rapport aux niveaux de 2022, elle devrait rester relativement satisfaisante au vu des chiffres rassurants de ce début d’année. Cet élan d’optimisme va‑t‑il se poursuivre ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour un nouvel état des lieux du marché.

Mise à jour du 30 janvier 2023

Nombre d’interactions : -0,88 %
Temps passé : +4,17 %
Nombre de liens créés : -12,38 %

Après plusieurs semaines d’intensification de l’activité de levée de fonds après les fêtes de fin d’année, les fondateurs et les investisseurs ont ralenti leur rythme d’activité la semaine dernière. L’activité des sociétés de capital‑risque n’a subi qu’une baisse minime de 0,88 %, et le temps de lecture moyen des argumentaires a augmenté de 4,17 %. L’activité des investisseurs est en baisse de 20 % par rapport à l’année dernière alors que les marchés publics affichent des indicateurs contradictoires. Il semble peu probable que l’activité des sociétés de capital‑risque dépasse celle de l’année dernière à court terme. L’activité des fondateurs a chuté plus fortement la semaine dernière, affichant une baisse de 12,38 %, et a également perdu du terrain par rapport à l’année dernière. L’activité des fondateurs est aujourd’hui inférieure de près de 18 % aux chiffres de 2022. La tension ressentie sur les marchés privés devrait se confirmer à court terme : si les investisseurs n’accélèrent pas le rythme, de plus en plus de fondateurs risquent de suivre le mouvement et de retirer leur offre de levée de fonds. Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir comment les marchés vont réagir.

Mise à jour du 23 janvier 2023

Nombre d’interactions : +6,04 %
Temps passé : 0 % (aucune variation)
Nombre de liens créés : +29,63 %

L’activité des fondateurs et des investisseurs a augmenté la semaine dernière, avec néanmoins une hausse plus prononcée du côté des fondateurs. L’activité des sociétés de capital‑risque a augmenté de 6,04 % et le temps de lecture moyen des argumentaires est resté inchangé par rapport à la semaine précédente (soit 2 minutes et 24 secondes). Les fondateurs ont été beaucoup plus actifs que la semaine dernière, avec une activité en hausse de 29,63 %, ce qui confirme les chiffres rassurants du début de l’année 2023. L’optimisme des fondateurs et l’hésitation des investisseurs sont encore plus frappants si l’on compare les chiffres à ceux de l’année dernière : l’activité des fondateurs n’a baissé que de 9,5 % par rapport à la même époque l’année dernière, alors que l’activité des investisseurs a baissé de plus de 28 %. L’incertitude macroéconomique est telle que nous ne prévoyons pas de reprise notable de l’activité des investisseurs au cours des prochaines semaines. Les fondateurs qui ont besoin de lever des fonds devront affiner leur argumentaire afin de se démarquer sur le marché. Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir si l’optimisme des fondateurs se confirme.

Mise à jour du 9 janvier 2023

Nombre d’interactions : +31,88 %
Temps passé : 0 % (aucune variation)
Nombre de liens créés : +25,46 %

Les fondateurs et les investisseurs ont commencé à reprendre leurs activités la semaine dernière, avec une hausse des deux côtés de la balance. L’activité des investisseurs a augmenté de 31,88 % au début du premier trimestre. Malgré cette hausse, les investisseurs en capital‑risque sont encore loin des niveaux d’activité d’avant les fêtes avec des chiffres en baisse de 32 % par rapport à la période précédant le ralentissement de l’activité à l’approche des fêtes. Le temps de lecture moyen des argumentaires est resté inchangé la semaine dernière, soit 2 minutes et 30 secondes. L’activité des fondateurs a également augmenté, mais moins que celle des investisseurs en capital‑risque : l’activité des fondateurs a progressé de 25,46 % la semaine dernière, avec des chiffres en baisse de 32 % par rapport à la période précédant les fêtes de fin d’année. La semaine dernière a été courte, ce qui peut expliquer ce démarrage relativement timide du premier trimestre. Rendez‑vous la semaine prochaine pour découvrir les chiffres de la première semaine complète de l’année 2023.

Indicateurs concernant l’intérêt porté aux argumentaires - 4e trimestre 2022

Mise à jour du 3 janvier 2023

Comme on pouvait s’y attendre, l’activité a été faible la semaine dernière pendant les quelques jours entre Noël et Nouvel An. L’activité des investisseurs a chuté de 48,7 % et le temps de lecture moyen des argumentaires a augmenté de 8,7 %. Si la baisse de l’activité des investisseurs en capital‑risque semble impressionnante, elle l’était encore plus l’année dernière après Noël (moins 70 %). Les sociétés de capital‑risque ont donc été un peu plus actives cette année qu’elles ne l’avaient été au cours des fêtes de fin d’année 2021. Les fondateurs ont également été moins actifs la semaine dernière. Leur activité a chuté de 45,55 %, une baisse plus importante que celle observée au cours de la dernière semaine de 2021, où l’activité avait chuté de 37 %. L’activité de levée de fonds va reprendre un rythme normal au premier trimestre 2023, mais démarrera‑t‑elle aussi fort qu’au début de l’année 2022 ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour découvrir comment les fondateurs et les investisseurs ont commencé l’année.

Mise à jour du 19 décembre 2022

Les fondateurs et les investisseurs en capital‑risque ont maintenu leur rythme de croisière la semaine dernière, juste avant le début de la période des fêtes de fin d’année. L’activité des investisseurs a baissé de 1,47 %, mais reste en hausse de 1,5 % par rapport à l’année dernière. Le temps de lecture moyen des argumentaires est resté identique. L’activité des fondateurs a augmenté de 5,05 % la semaine dernière et affiche une hausse de 19,5 % par rapport à la même période l’année dernière. Malgré une baisse d’activité récente sur les marchés publics, la levée de fonds pour les start‑up reste stable à l’approche de 2023. Il est peu probable que des records soient battus au début du premier trimestre, mais le marché privé semble assez solide pour envisager un maintien de l’activité après les fêtes de fin d’année.

Mise à jour du 12 décembre 2022

Les fondateurs et les investisseurs sont restés actifs la semaine dernière, poursuivant sur leur lancée d’avant les fêtes, ce qui correspond à peu près aux niveaux d’activité de 2021. L’activité des sociétés de capital‑risque a augmenté de 6,64 % et n’a baissé que de 6 % par rapport à la même semaine l’année dernière. Le quatrième trimestre 2021 a été un trimestre record pour l’activité d’investissement, ce qui offre une perspective encourageante pour 2023. Le temps de lecture moyen des argumentaires n’a pas changé et reste à un niveau bas record de 2 minutes et 18 secondes. Les fondateurs ont été légèrement moins actifs après la hausse de la semaine dernière : leur activité a baissé de 3,88 %, mais est en hausse de 5 % par rapport à la même période l’année dernière. Les nouvelles données sur l’inflation de cette semaine et la dernière réunion de la Fed de l’année vont‑elles freiner le pic d’activité observé sur les marchés privés ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour le découvrir.

Mise à jour du 5 décembre 2022

Les fondateurs et les investisseurs ont repris un bon rythme de travail la semaine dernière après la pause de Thanksgiving. L’activité des investisseurs a augmenté de 27,36 % pour atteindre son niveau le plus élevé depuis la fin du mois d’août. L’activité reste toutefois en baisse de près de 10 % d’une année sur l’autre. Alors que les investisseurs en capital‑risque ont été plus actifs la semaine dernière, le temps moyen qu’ils ont consacré aux argumentaires a baissé de 4,17 % pour atteindre un niveau historiquement bas de 2 minutes et 18 secondes. Les fondateurs ont été encore plus actifs que les investisseurs avec une hausse des opérations de 41,1 %, dépassant légèrement le rebond enregistré après la période de Thanksgiving en 2021. Après un automne relativement calme, ces augmentations témoignent d’un optimisme durable sur le marché de la levée de fonds. Mais ce regain d’activité pourrait être de courte durée, car les fondateurs et les investisseurs ont généralement tendance à ralentir en cette période de l’année et ce jusqu’à la fin du trimestre. Cette année déjouera‑t‑elle les tendances historiques ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour le découvrir.

Mise à jour du 28 novembre 2022

L’activité sur le marché de la levée de fonds pour les start‑up s’est nettement ralentie la semaine dernière, comme c’est souvent le cas à l’approche de Thanksgiving. L’activité des investisseurs a chuté de 11,06 %, mais le temps de lecture moyen des argumentaires est resté identique. La baisse attendue due aux congés de la semaine dernière n’a pas été particulièrement flagrante. En revanche, cette baisse est plus marquée que celle enregistrée l’année dernière : les sociétés de capital‑risque ont été 23 % moins actives la semaine dernière qu’au cours de la même semaine de l’année précédente. L’activité des fondateurs a connu une plus forte baisse de 25,51 % pour atteindre un niveau inférieur de 16 % par rapport à l’année dernière à la même époque. Selon les tendances historiques, les fondateurs et les investisseurs devraient connaître un regain d’activité avant la fin de l’année, regain qui risque d’être moins significatif que les années précédentes en raison d’une économie mondiale plus frileuse. Les fondateurs et les sociétés de capital‑risque se remettront‑ils rapidement à l’assaut du marché ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour le découvrir.

Mise à jour du 14 novembre 2022

L’activité des fondateurs et des investisseurs a légèrement augmenté la semaine dernière, les nouvelles données sur l’inflation, moins préoccupantes que prévu, ayant provoqué un regain d’optimisme sur les marchés publics. L’activité des investisseurs a augmenté de 1,73 % et le temps de lecture moyen des argumentaires a diminué de 4 % : les sociétés de capital‑risque restent actives, mais ne semblent pas prêtes à intensifier leur engagement, du moins à court terme. L’activité des fondateurs a augmenté de 1,04 % et n’a baissé que de 9 % d’une année sur l’autre, un fait marquant car les niveaux d’activité de l’année dernière avaient atteint des records. Les fondateurs poursuivent leurs actions de levée de fonds pour l’automne, mais le fait que nous n’observions pas d’augmentation correspondante de l’activité des investisseurs signifie qu’ils devront redoubler d’efforts pour se démarquer de la concurrence et obtenir la faveur des sociétés de capital‑risque. Assisterons‑nous à un mini pic d’activité avant les vacances de Thanksgiving ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour le découvrir.

Mise à jour du 7 novembre 2022

L’activité des fondateurs et des sociétés de capital‑risque a légèrement baissé la semaine dernière, alors que les perspectives pour la saison automnale de levée de fonds se précisent. Suite à la peu surprenante hausse des taux d’intérêt mercredi, les consultations d’argumentaire ont diminué de 1,7 %, avec un temps moyen de lecture 4,17 % plus élevé. L’activité des fondateurs a subi une légère baisse de 3,03 %. Ces baisses d’une semaine sur l’autre semblent minimes à première vue, mais nous avons maintenant une vision plus précise de l’activité de levée de fonds en cette saison automnale normalement assez chargée par rapport aux années précédentes. L’activité des investisseurs affiche une baisse de près de 37 % par rapport aux sommets presque record de l’année dernière. Elle reste toutefois en hausse de près de 13 % par rapport au rebond post‑COVID de 2020. L’activité des fondateurs reste stable par rapport à l’année dernière : elle n’a baissé que de 1 % par rapport à 2021 et a augmenté de près de 30 % par rapport à 2020. Si ces niveaux d’activité témoignent d’un optimisme global sur le marché de la levée de fonds pour les start‑up, il semblerait que les investisseurs en capital‑risque soient un peu plus frileux en affaires qu’ils ne l’étaient l’année dernière. Ce vent d’optimisme continuera‑t‑il de souffler après les élections de mi‑mandat de cette semaine ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir comment les marchés vont réagir.

Mise à jour du 31 octobre 2022

L’activité des fondateurs et des investisseurs a chuté la semaine dernière en raison des résultats mitigés des entreprises technologiques et d’une prévision d’une nouvelle hausse des taux d’intérêt de la Fed. Les consultations d’argumentaire ont baissé de 2,08 %, les investisseurs conservant plus ou moins leur rythme de la fin de l’été. Il semblerait qu’ils soient moins enclins à intensifier leur activité au cours de la saison automnale qui est normalement très chargée. Le temps de lecture moyen des argumentaires est resté identique. L’activité des fondateurs a également diminué, chutant de 5,71 % après le pic de la semaine précédente. Malgré cette baisse, la demande de financement reste très forte, sans pour autant atteindre les sommets historiques de l’année dernière à la même époque. Avec des fondateurs très actifs et des investisseurs un peu plus en retrait, il est très probable que ce climat “favorable aux investisseurs” persiste jusqu’à la fin du quatrième trimestre et jusqu’en 2023. La volatilité macroéconomique actuelle entamera‑t‑elle l’optimisme des fondateurs ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour le savoir.

Mise à jour du 24 octobre 2022

Face à la volatilité persistante des marchés publics et à l’approche d’une nouvelle semaine de publication de résultats financiers, les investisseurs en capital‑risque ont maintenu leur rythme d’activité, tandis que les fondateurs se sont montrés encore plus actifs. Les consultations d’argumentaire ont baissé de 1,64 % la semaine dernière, et bien que l’écart soit minime, l’activité des sociétés de capital‑risque affiche une baisse de plus de 14 % d’une année sur l’autre. Le temps de lecture moyen des argumentaires a diminué de 4 % et continue d’osciller autour du niveau historiquement bas de 2 minutes et 24 secondes. Les fondateurs ont poursuivi sur leur lancée la semaine dernière, augmentant leur activité de 17,98 %. Ils enregistrent ainsi l’une des semaines les plus actives depuis février. La dynamique actuelle du marché de levée de fonds pour les start‑up suggère que, bien que le rush d’automne ait commencé pour les fondateurs, les sociétés de capital‑risque restent encore prudentes. Si le nombre d’argumentaires augmente, les investisseurs restent plus ou moins en retrait sans toutefois enregistrer une nette baisse d’activité. Nous prévoyons que l’activité des fondateurs restera intense jusqu’aux fêtes de fin d’année, tandis que l’activité des sociétés de capital‑risque devrait conserver un niveau relativement stable. Face à autant d’incertitude, les perspectives peuvent évidemment changer. Rendez‑vous la semaine prochaine pour connaître nos dernières prévisions de marché.

Mise à jour du 17 octobre 2022

L’activité des fondateurs et des investisseurs a baissé la semaine dernière, ce qui suggère que la volatilité persistante des marchés boursiers et les inquiétudes récurrentes liées à l’inflation pourraient avoir un impact sur la saison automnale de levée de fonds des start‑up. L’activité des sociétés de capital‑risque a baissé de 2,4 % et le temps de lecture moyen des argumentaires a augmenté de 4,17 %. L’activité des fondateurs a baissé pour la troisième semaine consécutive, reculant de 2,2 %. Ces baisses ne sont pas inquiétantes en soi, mais elles surviennent à un moment où les activités de levée de fonds pour les start‑up commencent généralement à s’intensifier. Le pic automnal sera‑t‑il plus modéré cette année ? D’autres données seront nécessaires pour avoir une vision plus précise de la situation, mais pour l’instant, il semblerait que les fondateurs et les investisseurs restent relativement prudents sur le marché. L’activité reprendra‑t‑elle après l’annonce des résultats du troisième trimestre cette semaine ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir comment les marchés privés vont réagir.

Mise à jour du 11 octobre 2022

Indicateurs concernant l’intérêt porté aux argumentaires - 3e trimestre 2022

Mise à jour du 3 octobre 2022

Les trois indicateurs ont affiché une baisse la semaine dernière, mais l’activité globale de levée de fonds reste alignée sur les niveaux d’activité de 2021. Cela témoigne de la bonne intégrité du marché de la levée de fonds, sachant que 2021 a été une année bien plus dynamique avec beaucoup moins de préoccupations macroéconomiques affectant les marchés privés. L’activité des investisseurs a baissé de 2,62 % la semaine dernière : une baisse qui reste normale pour une fin de mois de septembre, avec une activité inférieure de seulement 5,5 % par rapport à celle de l’année dernière à la même époque. Le temps de lecture moyen des argumentaires a diminué de 4 % pour atteindre le niveau historiquement bas de 2 minutes et 24 secondes enregistré en juin. L’activité des fondateurs a chuté de 11,32 % et est désormais inférieure de près de 8 % à celle de l’année dernière. Comme pour les investisseurs, cette baisse avant le début du quatrième trimestre reste normale. Il semble ainsi que les fondateurs et les investisseurs en capital‑risque soient prêts à entamer une nouvelle saison prometteuse de levées de fonds. Rendez‑vous la semaine prochaine pour découvrir les résultats du début du quatrième trimestre.

Mise à jour du 26 septembre 2022

Alors que les marchés publics restent en zone de turbulence, le marché de la levée de fonds pour les start‑up est resté stable la semaine dernière. L’activité des sociétés de capital‑risque a augmenté de 1,33 %. Le temps de lecture moyen des argumentaires n’a subi aucune variation et est toujours de 2 minutes et 30 secondes. L’activité des fondateurs enregistre quant à elle une hausse de 3,92 %. Bien que modestes, ces hausses d’activité font passer deux messages forts : tout d’abord, l’offre et la demande de transactions restent saines malgré l’incertitude macroéconomique actuelle. Et deuxièmement, elles indiquent que nous sommes toujours sur la bonne voie pour le pic automnal de levée de fonds qui démarre généralement dès la fin du mois de septembre. Les investisseurs resteront‑ils optimistes malgré les discussions autour d’un durcissement actuel/futur des conditions de la Fed et de la volatilité des marchés des taux de change ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour y voir plus clair.

Mise à jour du 19 septembre 2022

Aussi bien l’offre que la demande ont augmenté la semaine dernière, avec une hausse très marquée de l’activité des fondateurs. L’activité des investisseurs en capital‑risque a augmenté de 3,67 %, le temps de lecture moyen des argumentaires (2 minutes et 30 secondes) n’ayant subi aucune variation par rapport à la semaine précédente. L’activité des investisseurs accuse un retard de 11 % par rapport à la même période en 2021, ce qui reflète probablement la prudence des marchés privés face à la volatilité persistante des marchés publics. Les fondateurs, en revanche, ont été beaucoup plus actifs la semaine dernière, avec des chiffres alignés sur ceux déjà très élevés de 2021. L’activité des fondateurs a augmenté de 25,93 %, signe que ces derniers ont bel et bien repris le chemin de la levée de fonds après les congés d’été. Ils devraient conserver ce niveau d’activité tout au long de l’automne. L’activité des investisseurs en capital‑risque pourrait être plus calme au cours des prochaines semaines, avant une reprise qui a généralement lieu au début du mois d’octobre. Rendez‑vous la semaine prochaine pour découvrir si un ralentissement soutenu des marchés d’actions publics nous contraint à revoir nos perspectives.

Mise à jour du 6 septembre 2022

Les trois indicateurs ont baissé la semaine dernière à l’approche du long week‑end. L’activité des investisseurs en capital‑risque continue de se montrer instable depuis la fin du mois de juin avec une baisse de 12,68 % cette semaine. La baisse de la semaine dernière était toutefois prévisible, de nombreuses sociétés de capital‑risque ayant profité des derniers congés d’été avant d’intensifier leurs activités en septembre. Le temps de lecture moyen des argumentaires a chuté de 10,35 % pour revenir à un niveau plus normal de 2 minutes et 36 secondes. L’activité des fondateurs n’a quant à elle baissé que de 1,12 %. Même si l’activité des fondateurs a chuté de 19 % depuis le début du mois d’août, elle reste en hausse de plus de 11 % par rapport à l’année dernière. Cela laisse présager un automne chargé pour les fondateurs, mais les investisseurs en capital‑risque seront‑ils au rendez‑vous ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour découvrir les premiers chiffres de l’automne.

Mise à jour du 29 août 2022

Mise à jour du 23 août 2022

Les fondateurs et les investisseurs ont évolué dans des directions opposées la semaine dernière. L’activité des investisseurs en capital‑risque est en légère hausse de 4,05 %, ces derniers restant hésitants sur la conduite à tenir depuis la fin du mois de juin. De même, le temps de lecture moyen des argumentaires a augmenté de 4 % pour s’établir à 2 minutes et 36 secondes. L’activité des fondateurs a quant à elle chuté pour la deuxième semaine consécutive, affichant une baisse de 13,13 % la semaine dernière. L’activité des fondateurs a été soutenue tout au long de l’été. Il est donc probable que cette baisse soit uniquement la conséquence d’une petite pause estivale avant une reprise marquée de la saison de levée de fonds au début du mois de septembre. Rendez‑vous la semaine prochaine pour découvrir si la tendance se confirme.

Mise à jour du 15 août 2022

Mise à jour du 8 août 2022

Alors que nous pensions qu’une certaine prévisibilité saisonnière s’était installée sur le marché, les sociétés de capital‑risque et les fondateurs ont déjoué toutes les statistiques. L’activité a connu une forte hausse des deux côtés du marché. L’activité des investisseurs en capital‑risque a augmenté de 12,19 % la semaine dernière, soit une hausse de 17 % d’une année sur l’autre. Cela s’est également traduit par un allongement de 16 % du temps de lecture des argumentaires qui a atteint près de 3 minutes. Comme cela a été le cas pendant la majeure partie de l’année 2022, les fondateurs ont été encore plus actifs que les investisseurs : l’activité des fondateurs a augmenté de 15,96 % la semaine dernière, affichant une hausse impressionnante de 33 % d’une année sur l’autre. L’optimisme suscité par la reprise récente des marchés publics se répercute sur la levée de fonds pour les start‑up, et d’autres bons chiffres comme ceux‑ci pourraient encore venir perturber l’habituelle trêve estivale. Les chiffres sur l’emploi de vendredi dernier pourraient atténuer les craintes d’une récession à court terme, et si l’indice CPI de cette semaine montre un ralentissement de l’inflation, l’optimisme ressenti sur les marchés privés pourrait bien s’installer à plus long terme. Rendez‑vous la semaine prochaine pour savoir comment ces chiffres ont affecté le marché de la levée de fonds.

Mise à jour du 1er août 2022

Mise à jour du 25 juillet 2022

Après un bond rapide après les congés, le marché de la levée de fonds est resté stable la semaine dernière. L’activité des investisseurs a baissé de 3,85 %, atteignant un niveau proche de celui de l’année dernière. Cette quasi‑parité avec 2021 suggère que nous pourrions effectivement être dans une période d’accalmie estivale, malgré le regain d’activité de la semaine précédente. Le temps de lecture moyen des argumentaires a légèrement baissé de 3,85 % pour s’établir à 2 minutes et 30 secondes. Les fondateurs ont continué sur leur lancée la semaine dernière avec une baisse d’activité d’à peine 0,94 %. Alors que les investisseurs restent dans le sillon de 2021, l’activité des fondateurs affiche une hausse de 14 % par rapport à l’année dernière. Même si de nombreuses sociétés de capital‑risque ferment leurs portes pendant l’été, le nombre d’argumentaires transmis reste élevé. Rendez‑vous la semaine prochaine pour découvrir si la tendance se confirme. 

Mise à jour du 18 juillet 2022

  • Nombre d’interactions : +20,3 %
  • Temps passé : 0 % (aucune variation)
  • Nombre de liens créés : +29,3 %

Les fondateurs et les investisseurs ont intensifié leur activité la semaine dernière, marquant le début du troisième trimestre après le jour férié du 4 juillet. L’activité des investisseurs en capital‑risque a augmenté de 20,3 %, soit une hausse de près de 13 % d’une année sur l’autre. Le temps de lecture moyen des argumentaires est resté identique. Les fondateurs ont été encore plus actifs que les investisseurs, avec une hausse d’activité de 29,3 % en une semaine, et de près de 18 % d’une année sur l’autre. L’année dernière, à la même époque, l’accalmie estivale avait commencé et nous pensions suivre le même schéma cette année. Toutefois, ce regain d’activité surprenant suggère que le marché pourrait être un peu plus animé que prévu cet été. S’agit‑il d’une hausse ponctuelle ou le mois de juillet sera‑t‑il plus chargé que l’année dernière ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour le découvrir.

Mise à jour du 11 juillet 2022

  • Nombre d’interactions : -13,89 %
  • Temps passé : +4,17 %
  • Nombre de liens créés : -18,81 %

Après un regain d’activité des fondateurs et des investisseurs avant le jour férié du 4 juillet, le marché de la levée de fonds a connu un ralentissement la semaine dernière. L’activité des investisseurs a chuté de 13,89 % et le temps de lecture moyen des argumentaires a augmenté de 4,17 %. La saisonnalité de l’activité et la volatilité persistante des marchés publics peuvent expliquer ces variations. Malgré cette baisse, l’activité des investisseurs en capital‑risque reste stable par rapport à 2021, ce qui indique que le marché se porte bien dans l’ensemble. L’activité des fondateurs a subi une baisse encore plus marquée de 18,81 %. La saisonnalité se confirme également pour les fondateurs : si les sociétés de capital‑risque sont en congés, il est possible que les fondateurs profitent de ce début de trimestre pour se concentrer sur la croissance de leur entreprise. Cependant, le niveau d’activité des fondateurs reste lui aussi équivalent à celui enregistré en 2021. Ces creux sont la preuve que l’accalmie estivale est bien réelle. Les changements macroéconomiques peuvent néanmoins avoir une incidence sur les marchés privés. Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir comment le marché de la levée de fonds a réagi aux nouvelles données sur l’inflation qui seront publiées cette semaine.

Indicateurs concernant l’intérêt porté aux argumentaires - 2e trimestre 2022

Mise à jour du 5 juillet 2022

  • Nombre d’interactions : +9,57 %
  • Temps passé : -7,69 %
  • Nombre de liens créés : +2,02 %

Les fondateurs et les investisseurs ont été plus actifs la semaine dernière à l’approche du long week‑end de repos. Si nous aurions pu nous attendre à un ralentissement du marché avant le jour férié du 4 juillet, il s’avère que l’activité a augmenté en cette fin de deuxième trimestre. L’activité des investisseurs en capital‑risque a augmenté de 9,57 %, tandis que le temps de lecture moyen des argumentaires a atteint un niveau bas record de 2 minutes et 24 secondes. Il est possible que les investisseurs aient souhaité passer en revue aussi efficacement que possible les nouveaux argumentaires avant de partir en vacances. L’activité des fondateurs a enregistré une hausse moins soutenue de seulement 2,02 %, mais qui confirme néanmoins un niveau d’activité globalement plus élevé que celui de 2021. Même si les investisseurs ne maintiennent pas leur rythme actuel pendant l’été, les chiffres devraient rester supérieurs à ceux de l’année dernière. Rendez‑vous la semaine prochaine pour découvrir les résultats du début du troisième trimestre.

Mise à jour du 27 juin 2022

  • Nombre d’interactions : -6,12 %
  • Temps passé : 0 % (aucune variation)
  • Nombre de liens créés : -7,48 %

Les fondateurs et les investisseurs ont été moins actifs la semaine dernière, qui a marqué le début officiel de l’été. L’activité des investisseurs en capital‑risque a chuté de 6,12 %, affichant une baisse d’un peu plus de 4 % par rapport à l’année dernière. L’année dernière, les investisseurs ont été moins actifs durant les mois d’été, et les chiffres de 2022 semblent indiquer que cette tendance saisonnière va se répéter cette année. Nous nous attendons donc cet été à des chiffres semblables à ceux de 2021, bien qu’ils pourraient être légèrement revus à la baisse en raison d’une plus grande prudence des investisseurs sur le marché. Le temps moyen de lecture des argumentaires reste stable à environ 2 minutes et 36 secondes. Comme les investisseurs, les fondateurs ont été moins actifs la semaine dernière : leur activité a baissé de 7,48 %, mais a augmenté de près de 14 % d’une année sur l’autre. Cette tendance devrait se poursuivre, les fondateurs ayant été particulièrement actifs cette année. Que nous réserve la dernière semaine du deuxième trimestre ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour le découvrir.

Mise à jour du 21 juin 2022

  • Nombre d’interactions : +2,94 %
  • Temps passé : 0 % (aucune variation)
  • Nombre de liens créés : +5,94 %

Les fondateurs et les investisseurs ont été plus actifs la semaine dernière. L’activité des investisseurs a augmenté de 2,94 %, première hausse observée depuis le début du mois de mai. Une nouvelle tendance se dessine‑t‑elle ou les investisseurs intensifient‑ils simplement leur activité avant la pause estivale ? La tendance est un peu plus claire du côté des fondateurs : leur activité continue d’augmenter et de dépasser les niveaux de 2021. En effet, l’activité des fondateurs affiche une hausse de 37 % par rapport à la même période l’année dernière. Les fondateurs ne se laissent pas décourager par la prudence des investisseurs, et même si un ralentissement estival est possible, leurs chiffres ne devraient pas passer en dessous des niveaux de 2021 de sitôt. Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir comment la situation a évolué.

Mise à jour du 6 juin 2022

  • Nombre d’interactions : -0,83 %
  • Temps passé : 0 % (aucune variation)
  • Nombre de liens créés : +8,16 %

La semaine dernière, l’activité des investisseurs a de nouveau légèrement baissé, tandis que celle des fondateurs a connu une forte hausse. Confirmant la tendance observée depuis le début du mois de mai, l’activité des investisseurs en capital‑risque a connu une très légère baisse d’à peine 0,83 %. Le niveau est équivalent à celui enregistré à la même époque l’année dernière, à la différence près qu’en 2021, ces chiffres faisaient suite à une augmentation, alors qu’ils sont le résultat d’une baisse en 2022. Ce qui est nouveau, c’est que le temps de lecture des argumentaires reste à un niveau historiquement bas : les investisseurs en capital‑risque consacrent en moyenne 2 minutes et 30 secondes à chaque présentation parmi un nombre d’argumentaires toujours plus élevé. En effet, l’activité des fondateurs a de nouveau augmenté la semaine dernière, cette fois‑ci de 8,16 %, ce qui représente une hausse de 34 % par rapport aux chiffres de 2021. Que laissent présager ces statistiques pour l’été ? L’activité des investisseurs en capital‑risque, comme celle des fondateurs, devrait ralentir quelque peu au cours des mois les plus chauds (comme cela a souvent été le cas par le passé), avec une baisse probablement plus marquée chez les investisseurs. Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir si l’accalmie estivale se confirme.

Mise à jour du 1er juin 2022

  • Nombre d’interactions : -0,82 %
  • Temps passé : -3,85 %
  • Nombre de liens créés : +2,08 %

La semaine dernière, l’activité des sociétés de capital‑risque n’a que peu évolué, tandis que l’activité des fondateurs a maintenu un rythme soutenu. Les interactions des investisseurs ont subi une très légère baisse de 0,82 %, ce qui reste assez peu significatif. Le temps de lecture moyen des argumentaires a chuté de près de 4 % (pour s’établir à 2 minutes et 30 secondes), égalant le niveau bas record atteint au quatrième trimestre de l’année dernière. Ce court temps de lecture indique que les sociétés de capital‑risque passent assez rapidement d’un argumentaire à l’autre lorsqu’une présentation ne fait pas forte impression dès le début. L’activité des fondateurs a augmenté d’un peu plus de 2 % la semaine dernière. Le nombre d’argumentaires distribués reste satisfaisant, malgré l’incertitude qui règne sur les marchés publics et privés, une preuve supplémentaire que les fondateurs devront redoubler d’efforts pour se démarquer de la concurrence auprès des investisseurs. Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir si le week‑end du Memorial Day a ralenti l’activité de levée de fonds.

Mise à jour du 23 mai 2022

  • Nombre d’interactions : -1,21 %
  • Temps passé : -3,85 %
  • Nombre de liens créés : +3,23 %

Les chiffres du marché de la levée de fonds de la semaine dernière montrent pourquoi nous sommes entrés dans un marché d’investisseurs, du moins pour le moment. L’activité des sociétés de capital‑risque a diminué de 1,21 %, mais le temps moyen de lecture des dossiers a chuté de 3,85 %, ce qui représente une baisse considérable pour cet indicateur. Depuis le début de l’année, les investisseurs consultent moins d’argumentaires, et lorsqu’ils le font, le temps qu’ils y consacrent avoisine le niveau bas record. Cela suggère que les investisseurs deviennent de plus en plus méticuleux avant même de s’entretenir avec des fondateurs. En revanche, l’activité des fondateurs a augmenté de 3,23 % la semaine dernière, assurant une offre régulière d’argumentaires à destination des investisseurs en capital‑risque. Ces comportements contrastés (prudence des investisseurs vs optimisme des fondateurs) montrent que les investisseurs peuvent se permettre d’être beaucoup plus pointilleux que l’année dernière lorsqu’ils examinent les dossiers. L’optimisme des fondateurs finira‑t‑il par s’estomper ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour en savoir plus.

Mise à jour du 17 mai 2022

  • Nombre d’interactions : -2,76 %
  • Temps passé : -3,7 %
  • Nombre de liens créés : -9,71 %

Les trois indicateurs ont baissé la semaine dernière après la hausse de la semaine d’avant. L’activité des investisseurs en capital‑risque a chuté de 2,76 % et reste inférieure aux niveaux de 2021, comme c’est globalement le cas depuis la fin du mois de février. Toutefois, lorsque les investisseurs s’intéressent aux dossiers, ils le font avec une grande efficacité : le temps de lecture moyen est de 2 minutes et 36 secondes, soit seulement 4 % de plus que le niveau bas record de l’année dernière. Du côté des fondateurs, l’activité a chuté de 9,71 % après une hausse significative la semaine précédente. Depuis la fin février, l’activité des fondateurs s’est maintenue au niveau de 2021, ce qui témoigne d’une concurrence accrue pour attirer l’attention des sociétés de capital‑risque. Avec le ralentissement des marchés publics et l’inquiétude autour des prévisions de croissance (sans parler de l’inflation persistante), ce “marché des investisseurs” pourrait bien s’installer à court et moyen terme.

Mise à jour du 10 mai 2022

  • Nombre d’interactions : +5,39 %
  • Temps passé : +3,85 %
  • Nombre de liens créés : +18,39 %

Les trois indicateurs ont augmenté la semaine dernière, malgré la volatilité des marchés publics. L’activité des investisseurs en capital‑risque s’est accrue de 5,39 %, confirmant son instabilité observée depuis le début du mois d’avril. Le temps de lecture a augmenté de 3,85 %, mais reste inférieur à celui enregistré un an en arrière. L’activité des fondateurs a progressé de 18,39 % la semaine dernière, soit une hausse de plus de 5 % par rapport à la même période de l’année dernière. Avec une baisse annuelle de 7 % de l’activité des investisseurs en capital‑risque, ce pic d’activité des fondateurs est un nouveau signe que l’offre d’argumentaires reste supérieure à la demande. Qu’est‑ce que cela signifie pour les fondateurs ? L’incertitude macroéconomique se confirmant, il est possible que l’écart se creuse entre les investisseurs en capital‑risque et les fondateurs qui évoluent à des rythmes différents. Une concurrence plus rude est donc à craindre pour l’obtention des financements, avec des participations peut‑être moins conséquentes des investisseurs. Rendez‑vous les prochaines semaines pour voir comment les marchés se comportent.

Mise à jour du 2 mai 2022

  • Nombre d’interactions : -8,02 %
  • Temps passé : -3,7 %
  • Nombre de liens créés : -8,42 %

L’activité de levée de fonds a ralenti la semaine dernière, tant pour les fondateurs que pour les investisseurs. L’activité des sociétés de capital‑risque a chuté d’un peu plus de 8 %, soit une baisse de plus de 16 % d’une année sur l’autre. Les investisseurs se sont en revanche montrés plus efficaces avec un temps de lecture moyen des argumentaires qui a diminué de 3,7 % la semaine dernière et de 7 % par rapport à l’année dernière. Bien que les investisseurs examinent moins de dossiers, ils perdent moins de temps à éplucher les présentations. Aux fondateurs de faire en sorte d’attirer leur attention dès les premières pages de leur présentation. L’activité des fondateurs a également diminué la semaine dernière avec un nombre moyen de liens en chute de 8,42 %, ce qui nous rapproche des niveaux de 2021. Dans l’ensemble, l’offre de transactions reste donc importante d’une année sur l’autre, alors que la demande est encore un peu faible par rapport à l’année dernière. Le marché de la levée de fonds devient donc de plus en plus concurrentiel pour les fondateurs. Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir si un éventuel regain d’optimisme des investisseurs pointe à l’horizon.

Mise à jour du 25 avril 2022

  • Nombre d’interactions : +11,49 %
  • Temps passé : +3,85 %
  • Nombre de liens créés : -1,04 %

Les fondateurs ont maintenu leur rythme de croisière la semaine dernière, tandis que les investisseurs ont augmenté le leur. L’activité des sociétés de capital‑risque a augmenté de 11,49 % après près de deux mois de baisses récurrentes ou de timides augmentations. Il est possible que ce regain d’activité ait entraîné une augmentation du temps de lecture moyen des argumentaires (+3,85 %) qui s’établit dorénavant à 2 minutes et 42 secondes. L’activité des fondateurs est restée stable la semaine dernière, avec une baisse de seulement 1,04 %, ce qui la maintient à peu près aux niveaux de 2021. L’offre d’argumentaires reste donc confortable (même si elle a chuté par rapport à ses sommets du premier trimestre), mais l’augmentation de la demande émanant des investisseurs en capital‑risque est‑elle le signe que la tendance a changé de leur côté ? Nous en saurons plus d’ici quelques semaines. Ce qui est sûr, c’est que de bons résultats sur les marchés publics et un certain apaisement des tensions géopolitiques contribueraient grandement à renforcer la confiance des investisseurs à court et à moyen terme. Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir si une nouvelle tendance se dessine du côté de la demande.

Mise à jour du 18 avril 2022

  • Nombre d’interactions : -9,96 %
  • Temps passé : 0 % (aucune variation)
  • Nombre de liens créés : +6,67 %

Alors que le premier trimestre a démarré lentement au début du mois d’avril, les choses ont commencé à bouger la semaine dernière, mais pas dans le même sens. L’activité des investisseurs en capital‑risque a subi une baisse conséquente de 9,96 % avec un temps de lecture moyen des argumentaires qui est resté identique. Cette baisse d’activité est d’autant plus tangible lorsqu’on sait qu’elle cumule un déficit de plus de 23 % par rapport à la même période de l’année dernière. Bien que le marché de l’investissement reste optimiste, les facteurs macroéconomiques (en particulier la guerre en Ukraine et l’inflation) continuent d’influencer les prises de décision des investisseurs. Les fondateurs, quant à eux, semblent beaucoup plus confiants : leur activité a augmenté de 6,67 % la semaine dernière et reste alignée sur les niveaux de 2021. Un nombre record d’entreprises ont été créées en 2021, ce qui laisse pour l’instant présager une activité soutenue des fondateurs, ces start‑up étant à la recherche de nouveaux capitaux. Les investisseurs seront‑ils séduits par ces opérations potentielles ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir si un équilibre est trouvé entre l’offre et la demande.

Mise à jour du 11 avril 2022

  • Nombre d’interactions : -1,51 %
  • Temps passé : -7,14 %
  • Nombre de liens créés : -9,09 %

Après une hausse de tous les indicateurs à la fin du premier trimestre, le deuxième trimestre a connu un démarrage plus lent la semaine dernière. L’activité des investisseurs en capital‑risque a baissé de 1,51 % et est actuellement en baisse de près de 8 % d’une année sur l’autre. Le niveau d’activité global reste élevé, mais la prudence reste de mise à court terme. Même s’ils ont été moins actifs la semaine dernière, les investisseurs en capital‑risque ont été beaucoup plus efficaces lors de l’examen des dossiers : le temps de lecture moyen a chuté de 7,14 %, ce qui montre que si les investisseurs restent prudents, ils étudient quand même avec intérêt les opportunités commerciales. L’activité des fondateurs a connu la baisse la plus significative avec une perte de 9,09 %. La période et l’augmentation de la semaine dernière suggèrent que les fondateurs s’intéressent davantage au démarrage du trimestre de leur entreprise et ne sont pas pressés d’envoyer des argumentaires. L’activité va‑t‑elle s’intensifier à mesure qu’on avance dans le deuxième trimestre ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour en savoir plus.

Indicateurs concernant l’intérêt porté aux argumentaires - 1er trimestre 2022

Mise à jour du 4 avril 2022

  • Nombre d’interactions : +4,74 %
  • Temps passé : +7,69 %
  • Nombre de liens créés : +7,61 %

Les trois indicateurs étaient en hausse la semaine dernière. Les investisseurs et les fondateurs ont été plus actifs à l’approche de cette fin de premier trimestre. L’activité des sociétés de capital‑risque a augmenté de 4,74 % après quatre semaines de baisse, terminant le trimestre en hausse de 5 % par rapport à la même période de l’année dernière. Le temps de lecture moyen des dossiers a également augmenté : les investisseurs ont passé 7,69 % de temps en plus à examiner les argumentaires la semaine dernière, pour un temps moyen de 2 minutes et 48 secondes. Les fondateurs n’ont pas chômé non plus avec une activité en hausse de 7,61 %, partageant toujours plus d’argumentaires avec les investisseurs en capital‑risque en cette fin de trimestre. Cette dynamique de fin de trimestre va‑t‑elle se poursuivre au deuxième trimestre ? Difficile de le prévoir face à une telle instabilité macroéconomique. Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir si une nouvelle tendance se dessine.

Mise à jour du 28 mars 2022

  • Nombre d’interactions : -1,94 %
  • Temps passé : 0 % (aucune variation)
  • Nombre de liens créés : -2,13 %

La semaine dernière a été marquée par une légère baisse de l’activité des sociétés de capital‑risque et des fondateurs, avec un marché de la levée de fonds qui est resté stable à l’approche de cette fin de premier trimestre. L’activité des investisseurs a baissé de 1,94 %, et même si l’activité globale reste soutenue, la prudence reste de mise depuis le début du trimestre. Le temps de lecture moyen des argumentaires est resté inchangé, soit 2 minutes et 36 secondes. Le nombre moyen de liens créés par les fondateurs a subi une légère baisse de 2,13 %, après une baisse plus marquée la semaine précédente, les chiffres restant stables d’une année sur l’autre. Où en est le marché à une semaine de la fin du premier trimestre ? Les comparaisons avec les années précédentes montrent que le niveau d’activité reste élevé sur un marché assez dynamique. D’un autre côté, les chiffres récents indiquent une plus grande prudence de la part des investisseurs à laquelle s’adaptent les fondateurs. Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir comment se termine le premier trimestre.

Mise à jour du 22 mars 2022

  • Nombre d’interactions : -2,27 %
  • Temps passé : -3,7 %
  • Nombre de liens créés : -12,96 %

Les trois indicateurs ont chuté la semaine dernière, ce qui laisse à penser que les facteurs macroéconomiques pourraient avoir raison du pic de fin de trimestre. L’activité des investisseurs a chuté de 2,27 %, soit une baisse de 9,5 % d’une année sur l’autre. Le temps de lecture moyen des argumentaires a également diminué : même si les sociétés de capital‑risque sont globalement moins actives qu’en début d’année, elles reçoivent beaucoup de dossiers et examinent efficacement ceux qu’elles lisent. L’activité des fondateurs a connu la plus forte baisse (moins 12,96 %) après deux semaines de hausse. Il est possible que les fondateurs aient déjà passé le pic de fin de trimestre et qu’ils attendent que le marché soit plus favorable (et les investisseurs moins prudents) pour relancer leur activité. Les marchés privés ne devraient pas subir de variations notables avant la fin du mois. Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir comment s’est conclu le premier trimestre.

Mise à jour du 14 mars 2022

  • Nombre d’interactions : -0,75 %
  • Temps passé : -7,14 %
  • Nombre de liens créés : +5,88 %

La semaine dernière, l’activité des investisseurs est restée relativement stable, tandis que les fondateurs ont intensifié l’envoi d’argumentaires en cette fin de trimestre. L’activité des investisseurs en capital‑risque affiche une légère baisse de 0,75 %, s’établissant à seulement 3 % au‑dessous du niveau enregistré début février. La demande du marché est restée relativement stable depuis lors, reflétant probablement la prudence des investisseurs face aux préoccupations macroéconomiques. Cependant, le temps de lecture moyen des argumentaires a de nouveau fortement diminué la semaine dernière, une baisse prévisible avec l’augmentation récente du nombre de dossiers disponibles et le pic d’activité enregistré à la fin du mois de février. Si l’activité des sociétés de capital‑risque reste stable, les fondateurs semblent toujours plus enclins à présenter leurs projets aux investisseurs avant la fin du premier trimestre. L’activité des fondateurs a augmenté de 5,88 % la semaine dernière, avec des chiffres (à peine) au‑dessus des niveaux de 2021. Si le marché reste dans l’ensemble dynamique, il est possible que les fondateurs continuent d’intensifier leur activité jusqu’à la fin du mois, tandis que les investisseurs restent encore un peu en retrait.

Mise à jour du 7 mars 2022

  • Nombre d’interactions : -5,34 %
  • Temps passé : -6,67 %
  • Nombre de liens créés : +9,68 %

La semaine dernière a été une nouvelle semaine de hauts et de bas sur le marché de la levée de fonds pour les start‑up. L’activité des investisseurs a baissé de 5,34 % après avoir augmenté de 3,69 % la semaine précédente. Cette baisse d’activité s’est accompagnée d’une réduction de 6,67 % du temps de lecture moyen des argumentaires, ce qui porte la moyenne actuelle à 2 minutes et 48 secondes. Même si l’activité des investisseurs en capital‑risque est restée relativement stable au cours des dernières semaines, il ne faut pas oublier qu’elle affiche une baisse de 5 % d’une année sur l’autre. C’est la première fois qu’une baisse de cette activité est enregistrée depuis le premier rebond post‑COVID en avril‑mai 2020. L’activité des fondateurs a quant à elle progressé de 9,68 % la semaine dernière. Toutefois, ce chiffre hebdomadaire est également au‑dessous des niveaux de 2021, avec une baisse de 3,77 % par rapport à l’année dernière. Si une augmentation de l’activité des fondateurs et des investisseurs en capital‑risque est à prévoir avant la fin du premier trimestre, elle risque d’être relativement faible compte tenu de la prudence qui règne actuellement sur le marché. Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir si le pic de fin de trimestre a démarré.

Mise à jour du 28 février 2022

  • Nombre d’interactions : +3,69 %
  • Temps passé : +3,57 %
  • Nombre de liens créés : -14,68 %

L’instabilité observée à la mi‑février s’est poursuivie la semaine dernière, les investisseurs et les fondateurs cherchant la bonne stratégie à adopter dans un contexte politique et économique incertain. L’activité des investisseurs a augmenté de 3,69 % après une baisse équivalente la semaine précédente. En revanche, le temps de lecture moyen a progressé à nouveau, affichant une hausse de 3,57 %. Pour cet indicateur dont les variations sont généralement minimes, une telle hausse révèle une prudence encore accrue des investisseurs. En effet, ces derniers consultent moins d’argumentaires depuis le début de l’année, mais passent plus de temps sur les dossiers qu’ils examinent. L’activité des fondateurs a chuté de plus de 14 % pour la deuxième semaine consécutive. Comme nous l’avons souligné la semaine dernière, cela peut être une réponse à la prudence des investisseurs et un signe que de nombreux fondateurs cherchent à transmettre davantage de dossiers aux investisseurs en capital‑risque en début de trimestre. Toutefois, l’activité des fondateurs reste en hausse de près de 9,5 % d’une année sur l’autre, ce qui signifie qu’il y a sur le marché un nombre suffisant de dossiers pour répondre à la demande des investisseurs en capital‑risque qui reste également stable par rapport à l’année dernière. Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir si la crainte d’une instabilité croissante du marché à court terme se confirme.‑

Mise à jour du 22 février 2022

  • Nombre d’interactions : -4,24 %
  • Temps passé : 0 % (aucune variation)
  • Nombre de liens créés : -14,17 %

Les fondateurs comme les investisseurs ont été moins actifs la semaine dernière. L’activité des investisseurs a baissé de 4,24 %, annulant la hausse enregistrée la semaine précédente. Le temps de lecture moyen des argumentaires est resté stable. L’activité des fondateurs affiche quant à elle une baisse de plus de 14 %. Alors qu’ils étaient relativement actifs ces derniers temps, cette baisse peut être la conséquence de la nature cyclique du marché de levée de fonds ainsi que d’une prudence accrue de la part des investisseurs. Cette volatilité pourrait en effet se confirmer au cours des prochaines semaines : l’incertitude qui règne sur les marchés publics, les préoccupations liées à l’inflation et les tensions géopolitiques pourraient en effet entraîner une plus grande méfiance des investisseurs et, par conséquent, une réserve de la part des fondateurs. Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir si les chiffres sont plus encourageants.

Mise à jour du 15 février 2022

  • Nombre d’interactions : +4,27 %
  • Temps passé : +0,38 %
  • Nombre de liens créés : +9,87 %

La semaine dernière, l’activité a progressé tant chez les fondateurs que chez les investisseurs. Après trois semaines de baisse de la demande, l’activité des investisseurs a augmenté de 4,27 % la semaine dernière. C’est un signe d’optimisme prudent de la part des investisseurs qui ont passé la majeure partie du mois de janvier à digérer les chiffres peu encourageants de l’inflation et à essayer d’anticiper les futures politiques monétaires de la Fed. Le temps de lecture moyen des argumentaires n’a augmenté que de 0,38 %. Cependant, les fondateurs ont été plus actifs que jamais la semaine dernière avec une hausse de 9,87 %, ce qui en fait la deuxième semaine la plus active de tous les temps pour les fondateurs. L’offre ne semble pas encore affectée par les préoccupations du marché public et les fondateurs devraient donc rester actifs à court terme. Les nouvelles données sur l’inflation vont‑elles à nouveau entamer la confiance des investisseurs ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour le découvrir.

Mise à jour du 7 février 2022

  • Nombre d’interactions : -5,56 %
  • Temps passé : +1,54 %
  • Nombre de liens créés : +2,68 %

Les fondateurs et les investisseurs ont évolué dans des directions opposées la semaine dernière, la volatilité des marchés publics et les inquiétudes concernant l’inflation et les taux d’intérêt continuant d’influer sur la demande en matière de levée de fonds privés. L’activité des investisseurs a chuté pour la troisième semaine consécutive et affiche une baisse de 5,56 %. Leur demande en argumentaires est toujours supérieure de plus de 5 % à celle de l’année dernière à la même époque, mais il semblerait que leur pic d’activité du début d’année ait pris fin. La prudence devrait donc rester de mise chez les investisseurs qui tentent de s’adapter à la politique monétaire de la Fed tout en étant à l’affût d’opportunités intéressantes sur des marchés privés encore dynamiques. Le temps de lecture moyen des argumentaires a augmenté d’à peine 1,54 %. En revanche, l’activité des fondateurs a progressé de 2,68 %. Contrairement aux investisseurs, les fondateurs sont restés actifs depuis le début de l’année, même si une légère baisse d’activité est à prévoir dans les prochaines semaines. Après un premier pic d’activité en janvier, il est possible que les fondateurs attendent que le marché soit plus favorable (et les investisseurs en capital‑risque moins prudents) pour relancer leur activité. Rendez‑vous la semaine prochaine pour en savoir plus sur la température du marché.

Mise à jour du 31 janvier 2022

  • Nombre d’interactions : -5,57 %
  • Temps passé : -3,76 %
  • Nombre de liens créés : -3,45 %

L’activité sur le marché de la levée de fonds a légèrement ralenti la semaine dernière après un démarrage assez fort début janvier. L’activité des investisseurs a baissé pour la deuxième semaine consécutive, reculant de 5,57 %. Cette baisse pourrait être liée aux incertitudes qui pèsent sur les marchés publics et qui attisent la méfiance des investisseurs. Les sociétés de capital‑risque se sont toutefois montrées plus efficaces avec un temps de lecture moyen en baisse de 3,76 % pour s’établir à 2 minutes et 34 secondes. Nous n’avons pas encore atteint les niveaux bas records de l’année dernière, mais nous n’en sommes pas loin. Même si les investisseurs sont un peu moins actifs qu’au début du mois de janvier, ils examinent toujours les dossiers avec une grande attention. L’activité des fondateurs a également diminué la semaine dernière, après avoir progressé de plus de 20 % la semaine précédente. Elle affiche une baisse de 3,45 %, mais reste supérieure de 46 % à celle enregistrée un an auparavant. Le marché reste donc très dynamique, sans pour autant être à l’abri de nouveaux signes d’incertitude.

Mise à jour du 24 janvier 2022

  • Nombre d’interactions : -4,39 %
  • Temps passé : +1,15 %
  • Nombre de liens créés : +21,47 %

Le marché de la levée de fonds reste très actif en ce début de premier trimestre 2022. Les investisseurs ont maintenu une activité stable la majeure partie de la semaine, confirmant le fort intérêt porté aux argumentaires depuis le début de l’année. Leur activité a baissé de 4,39 %, mais reste supérieure aux niveaux enregistrés à la mi‑janvier des années précédentes. Comme on pouvait s’y attendre en raison de la légère baisse d’activité, le temps de lecture moyen a augmenté de 1,15 %. Les fondateurs, quant à eux, ont été encore plus actifs la semaine dernière que la semaine précédente : leur activité a progressé de 21,47 %, peut‑être parce qu’ils ont été nombreux à attendre janvier pour envoyer leurs argumentaires, les investisseurs étant généralement beaucoup plus actifs en début d’année qu’en décembre. Dans l’ensemble, l’optimisme reste de mise sur le marché privé, malgré les baisses de régime observées sur les marchés publics qui n’affectent pas encore la levée de fonds pour les start‑up. La fin du mois de janvier sera‑t‑elle aussi prometteuse que le début ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour connaître les dernières données et statistiques.

Mise à jour du 18 janvier 2022

  • Nombre d’interactions : +0 %
  • Temps passé : -6,5 %
  • Nombre de liens créés : +17,18 %

Les investisseurs ont commencé l’année sur les chapeaux de roue et ont maintenu leur dynamique la semaine dernière. Leur activité est restée stable d’une semaine sur l’autre, bien que le temps de lecture moyen des argumentaires ait diminué de 6,5 %. En 2021, les investisseurs en capital‑risque ont mis plusieurs semaines à accélérer leur activité au début du premier trimestre, mais cette année, ils se montrent déjà très actifs avec une hausse d’activité de 61 % par rapport à la même période de l’année dernière. Ce sont toutefois les fondateurs qui ont le plus progressé la semaine dernière, comme s’ils attendaient le début du premier trimestre pour envoyer leurs dossiers aux investisseurs. L’activité des fondateurs a augmenté de 17,18 % la semaine dernière, avec des chiffres bien plus élevés qu’en 2021 à la même époque, soit une hausse de près de 21 % en un an. Le marché privé affiche donc une très belle activité dans l’ensemble, malgré l’incertitude des marchés publics lors de la publication des résultats et les craintes liées au durcissement de la politique monétaire de la Fed. La dynamique se poursuivra‑t‑elle tout au long du mois de janvier ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour le découvrir.

Mise à jour du 11 janvier 2022

  • Nombre d’interactions : +38,7 %
  • Temps passé : +3,76 %
  • Nombre de liens créés : +21,1 %

Comme toujours après les fêtes, les fondateurs et les investisseurs se sont remis au travail au début de la nouvelle année. C’est l’activité des investisseurs qui a le plus progressé, avec une hausse de 38,7 %. Les sociétés de capital‑risque présentent historiquement un intérêt accru pour les transactions au mois de janvier, et 2022 ne fait pas exception à la règle. L’élan que les sociétés de capital‑risque ont insufflé au mois de décembre semble se confirmer après les fêtes. Le temps de lecture moyen des argumentaires a augmenté de 3,76 % la semaine dernière, mais il devrait s’équilibrer au cours des deux prochaines semaines pour s’établir autour de 2 minutes et 30 secondes. L’activité des fondateurs a également progressé, mais dans une moindre mesure : elle affiche une hausse de 21,1 % par rapport à la semaine précédente. Leur activité devrait encore monter en intensité dans les semaines à venir à mesure qu’ils aligneront leur offre sur la forte demande des investisseurs en capital‑risque après une courte trêve de fin d’année (de nombreux fondateurs savent qu’il est souvent plus judicieux d’envoyer leurs argumentaires en janvier qu’en décembre). Jusqu’à présent, en 2022, l’enthousiasme du marché privé ne reflète pas la volatilité observée sur les marchés publics, en particulier chez les entreprises technologiques. Rendez‑vous la semaine prochaine pour voir si cet enthousiasme s’est renforcé.

Indicateurs concernant l’intérêt porté aux argumentaires - 4e trimestre 2021

Mise à jour du 4 janvier 2022

  • Nombre d’interactions : -10,9 %
  • Temps passé : -3,64 %
  • Nombre de liens créés : +3,58 %

La dernière semaine de l’année est historiquement une semaine creuse, et la fin de l’année 2021 n’a pas fait exception à la règle. L’activité des investisseurs a chuté de près de 11 %, poursuivant le ralentissement de la fin de l’année. Le temps de lecture moyen des argumentaires a subi une légère baisse de 3,64 % après avoir augmenté de plus de 11 % au cours des semaines précédant les fêtes de fin d’année. Il est rare que cet indicateur évolue autant, ce qui prouve une fois de plus l’existence d’une accalmie saisonnière sur le marché de la levée de fonds. Nous nous attendons toutefois à une reprise de l’activité des investisseurs au début du premier trimestre. L’activité des fondateurs est restée relativement stable la semaine dernière, progressant de seulement 3,58 %. Cette hausse timide intervient après plusieurs semaines de baisse. Ces chiffres viennent confirmer le caractère saisonnier du marché en cette période de fêtes de fin d’année. Notons toutefois que même si l’activité des sociétés de capital‑risque et des fondateurs s’est ralentie à la fin de l’année 2021, elle reste supérieure à tous les chiffres enregistrés à ce jour par notre outil de statistiques. Le niveau d’activité de base reste élevé, ce qui laisse présager un bon début d’année. Rendez‑vous la semaine prochaine pour découvrir les premiers résultats de 2022.

Mise à jour du 20 décembre 2021

  • Nombre d’interactions : -8,97 %
  • Temps passé : +1,56 %
  • Nombre de liens créés : -6,74 %

Le marché de la levée de fonds a connu une baisse de régime la semaine dernière. On aurait pu s’attendre à un nouveau pic d’activité avant les fêtes, mais il semble que les fondateurs et les investisseurs s’accordent une pause bien méritée à l’approche de la nouvelle année. L’activité des investisseurs a chuté de 8,97 % la semaine dernière et le temps de lecture moyen des argumentaires a augmenté de 1,56 %. L’activité des investisseurs reste globalement élevée, en hausse de 41 % par rapport à la même période de l’année dernière, ce qui laisse présager un bon début d’année 2022. L’activité des fondateurs a chuté de 6,74 % la semaine dernière, soit une deuxième semaine consécutive de baisse, ce qui indique une mise en retrait des fondateurs en prévision d’une relance active dès la fin des fêtes. Même si les investisseurs en capital‑risque restent actifs, les fondateurs ont tout intérêt à attendre une période encore plus propice pour que leurs dossiers jouissent d’une visibilité maximale. Cela dit, l’activité des fondateurs est toujours en hausse de 13 % par rapport à la même période de l’année dernière, maintenant l’offre à un niveau élevé. Il est possible que le marché ralentisse encore un peu la semaine prochaine, signe d’une saisonnalité récurrente en cette période. Mais l’activité des fondateurs sera‑t‑elle pour autant inférieure aux niveaux de 2020 ? Rendez‑vous la semaine prochaine pour le découvrir.

Mise à jour du 13 décembre 2021

  • Nombre d’interactions : +2,11 %
  • Temps passé : +3,66 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -6,12 %

Mise à jour du 6 décembre 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : +9,65 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -2,39 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés : +14,88 %

Les fondateurs et les investisseurs se sont remis au travail la semaine dernière, après avoir fait une pause pour Thanksgiving. L’activité des investisseurs a augmenté de 9,65 % après avoir chuté par rapport à son niveau record d’avant Thanksgiving. De plus, le temps moyen consacré aux dossiers de présentation par les investisseurs a atteint un nouveau record, chutant de 2,39 % pour atteindre 2 minutes et 27 secondes. Les fondateurs ne sont pas en reste : leur activité a bondi de 14,88 % la semaine dernière, ce qui indique que les deux parties du marché de la levée de fonds vont chercher à conclure des accords avant la prochaine accalmie des fêtes de fin d’année, en décembre. Et voilà à quoi nous pouvons nous attendre : l’activité de levée de fonds sera très soutenue pendant la majeure partie du mois de décembre, à condition que la réaction des marchés publics à l’incertitude liée au variant Omicron ne vienne pas perturber le marché des start-ups. La semaine prochaine, nous verrons si les fondateurs et les investisseurs en capital-risque ont tenu la cadence.

Mise à jour du 29 novembre 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : -22,22 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -2,35 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -3,24 %

En raison de Thanksgiving, la semaine dernière a été très calme pour les fondateurs et les investisseurs. L’activité des investisseurs en capital-risque a chuté de 22,22 %, effaçant ainsi les gains réalisés grâce à la hausse record enregistrée avant le jour férié. Le temps moyen passé sur chaque dossier de présentation a également diminué de 2,35 % pour atteindre 2 minutes et 29 secondes. La semaine dernière, l’activité des fondateurs n’a que légèrement diminué, avec une baisse de 3,24 %. Les baisses de la semaine dernière étaient prévisibles : avec le retour de la saisonnalité sur le marché de la levée de fonds post-pandémie, nous devrions observer des hausses et des baisses d’activité autour des principaux jours fériés. Mais dans l’ensemble, l’activité du financement reste forte par rapport à l’an dernier et à l’économie d’avant la pandémie. Le nouveau variant Omicron pourrait venir jouer les trouble-fêtes après avoir ébranlé les marchés publics la semaine dernière et conduit de nombreux pays à imposer de nouvelles restrictions aux voyageurs. Ces inquiétudes liées au COVID vont-elles entamer l’optimisme sur le marché de la levée de fonds pour les start-ups ? Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir comment le marché a réagi à de cette nouvelle.

Mise à jour du 23 novembre 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : -23,62 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +2,01 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -16,26 %

Après les récentes hausses d’activité des fondateurs et des investisseurs, une certaine normalité est revenue la semaine dernière sur le marché de la levée de fonds. Comme nous l’avions prévu, ces hausses se sont atténuées à l’approche de Thanksgiving. L’activité des investisseurs a baissé de 23,62 % la semaine dernière, mais malgré cette baisse, les niveaux d’activité restent supérieurs de près de 9 % au record historique atteint en avril. Le temps moyen consacré à l’examen des dossiers a également augmenté : le temps passé par les investisseurs sur chaque dossier a progressé de 2,01 % et s’élève désormais à un peu plus de 2 minutes et 32 secondes. Une fois encore, en temps normal, il s’agirait d’un record pour cet indicateur. L’activité des fondateurs a chuté de 16,26 %, car ceux-ci semblent avoir déjà envoyé la plupart des dossiers de présentation qu’ils avaient créés avant Thanksgiving. Dans l’ensemble, les baisses de la semaine dernière reflètent un retour à la saisonnalité sur le marché : nous avons assisté à un regain d’activité lorsque les fondateurs et les investisseurs en capital-risque se préparaient à la pause de Thanksgiving, suivi d’un ralentissement à l’approche du jour férié. On peut s’attendre à ce que la semaine de Thanksgiving soit calme, bien sûr, mais il est également probable que l’activité reprenne peu de temps après. Conclusion : malgré le retour à la saisonnalité de la levée de fonds post-pandémie, l’optimisme et l’activité restent forts. Rendez-vous la semaine prochaine pour connaître les prévisions d’après Thanksgiving.

Mise à jour du 16 novembre 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : +19,78 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +0,81 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +10,54 %

Alors que Thanksgiving approche à grands pas, les investisseurs en capital-risque et les fondateurs s’affairent pour évaluer et envoyer les dossiers. La semaine dernière, l’activité des fondateurs et des investisseurs a de nouveau augmenté, cette dernière atteignant un nouveau record historique. L’intérêt porté aux dossiers de présentation par les investisseurs en capital-risque a augmenté de 19,78 % et le temps moyen passé par ceux-ci sur chaque dossier est resté pratiquement inchangé, avec une augmentation d’à peine 0,81 %. Ce pic soutenu de l’activité du capital-risque est probablement lié à l’approche de Thanksgiving : un retour progressif à la saisonnalité de la levée de fonds liée aux start-ups est possible, ce qui nous porte à croire que les investisseurs vont rechercher un maximum de nouvelles opportunités avant leurs congés. Bien que l’activité des fondateurs n’ait pas augmenté autant que celle des investisseurs la semaine dernière, elle a tout de même progressé de 10,54 %, ce qui indique que les fondateurs redoublent également d’efforts avant Thanksgiving. L’activité devrait donc rester intense de part et d’autre au cours des prochaines semaines. Mais y aura-t-il un nouveau pic en décembre ? N’hésitez pas consulter nos prochaines analyses hebdomadaires pour suivre toute l’activité.

Mise à jour du 8 novembre 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : +30,47 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -4,31 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -15,09 %

Nouvelle semaine, nouveau record sur le marché de la levée de fonds. Après le niveau record atteint il y a quelques semaines par l’activité des fondateurs, c’est maintenant au tour de l’activité des investisseurs d’atteindre un nouveau pic. L’activité du capital-risque a augmenté de 30,47 %, atteignant un niveau record de près de 19 % supérieur au précédent record établi à la mi-avril. En outre, le temps passé par les investisseurs sur chaque dossier de présentation a lui aussi battu un nouveau record, chutant de 4,31 % pour passer pour la première fois sous la barre des 2 minutes et 30 secondes. Cette activité des investisseurs peut être en partie considérée comme une réponse à la forte augmentation du nombre de dossiers de présentation créés par les fondateurs il y a plusieurs semaines. Mais il faut aussi tenir compte du fait que Thanksgiving approche à grands pas : ce pic de l’activité du capital-risque peut aussi être le fait d’investisseurs cherchant à conclure des accords avant l’accalmie des fêtes. L’activité des fondateurs, de son côté, a chuté de 15 %, revenant ainsi sur les gains réalisés il y a plusieurs semaines. Malgré cette baisse, il n’y a pas lieu de s’inquiéter : même après deux semaines de fort déclin, l’activité des fondateurs reste proche des sommets atteints au cours des deuxième et troisième trimestres. En bref, l’optimisme reste de mise sur le marché à l’approche des fêtes. Rendez-vous la semaine prochaine pour savoir si les investisseurs en capital-risque parviennent à suivre ce rythme effréné.

Mise à jour du 1er novembre 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : -0,36 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -2,32 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -10,94 %

La semaine dernière s’est distinguée comme une nouvelle semaine de records sur le marché de la levée de fonds. À la fin du troisième trimestre, nous pensions que le quatrième trimestre serait très chargé et, jusqu’à présent, nos prévisions n’ont pas été démenties puisque l’activité des fondateurs et des investisseurs en capital-risque est très soutenue à l’approche de Thanksgiving. La semaine dernière, l’activité est restée relativement stable sur le marché, l’offre et la demande restant en pleine effervescence. L’activité des investisseurs s’est maintenue à un niveau élevé, avec une baisse de seulement 0,36 %. Par rapport à la même période l’an dernier, l’activité du capital-risque a augmenté de près de 39 %. La semaine dernière, l’activité des fondateurs a diminué de 10,94 %, mais cet indicateur avait augmenté de près de 30 % la semaine précédente. Malgré cette baisse de près de 11 % observée la semaine dernière, on peut parler de "stabilité", car l’activité des fondateurs se situe à son deuxième niveau le plus élevé jamais enregistré (à égalité avec la mi-mars). Dans ce contexte de forte activité, tant du côté des investisseurs que des fondateurs, l’indicateur Temps passé par les investisseurs a atteint son plus bas niveau historique, chutant de 2,32 % pour s’établir à un peu moins de 2 minutes et 32 secondes. Cette baisse est compréhensible compte tenu de la surabondance de dossiers d’offre actuellement sur le marché. Et les fondateurs doivent également en tenir compte lors de la préparation de leurs dossiers. Ce pic d’avant Thanksgiving va-t-il perdurer ? Rendez-vous la semaine prochaine pour le savoir.

Mise à jour du 25 octobre 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : +1,45 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +0,39 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +29,55 %

L’activité observée la semaine dernière sur le marché de la levée de fonds montre que l’optimisme reste de mise au quatrième trimestre. L’activité des investisseurs en capital-risque a légèrement augmenté, de 1,45 %, ceux-ci restant à l’affût de nouvelles opportunités. Le temps moyen passé par les investisseurs sur chaque dossier de présentation est resté pratiquement inchangé puisqu’il n’a augmenté que de 0,39 %. Pas de nouvelles, bonne nouvelle : les chiffres quasiment inchangés de la semaine dernière du côté de la demande indiquent que les investisseurs sont toujours aussi actifs qu’ils l’ont été tout au long de l’année. Un grand changement s’est toutefois produit du côté de l’offre puisque l’activité des fondateurs a bondi de 29,55 % pour établir un nouveau record historique. La semaine précédente, l’activité des investisseurs avait augmenté de 20 % et, tout au long de l’année, nous avons observé que les fondateurs réagissaient aux pics de demande par d’autres pics une ou deux semaines plus tard. Compte tenu de ces deux fortes augmentations enregistrées de part et d’autre au cours des deux dernières semaines, il est plus que probable que cet enthousiasme persiste du côté des fondateurs comme du côté des investisseurs jusqu’à la fin de l’année 2021. L’année 2022 devrait également démarrer sur les chapeaux de roues après la pause habituelle des fêtes. Les fondateurs tiendront-ils le rythme ? Rendez-vous la semaine prochaine pour le savoir.

Mise à jour du 8 octobre 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : +20 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -3,79 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +10,89 %

L’activité des investisseurs et des fondateurs s’est intensifiée la semaine dernière, alors que le quatrième trimestre atteignait son rythme de croisière. L’activité des investisseurs en capital-risque a augmenté de 20 %, ce qui rapproche le nombre d’interactions du niveau de la période faste d’avril de cette année : l’activité des investisseurs n’est que de 9,8 % inférieure au record historique atteint à la mi-avril. En outre, le temps passé par les investisseurs à analyser les dossiers est tombé la semaine dernière à son niveau historique le plus bas : cet indicateur a baissé de 3,79 %, ce qui signifie que les investisseurs en capital-risque consacrent en moyenne 2 minutes et 32 secondes à l’analyse des dossiers de présentation. La demande sur le marché de la levée de fonds est clairement en effervescence, et l’offre tente de suivre tant bien que mal. La semaine dernière, l’activité des fondateurs a augmenté de 10,89 %, ce qui montre que l’optimisme règne dans le paysage de la levée de fonds. Cette tendance est de bon augure pour le reste du quatrième trimestre : même si un ralentissement est fort probable autour de Thanksgiving, comme chaque année à la même période, l’activité est tellement soutenue que le marché devrait rester très actif jusqu’à la fin de l’année 2021. Le ralentissement de la croissance en Chine remettra-t-il en cause ces perspectives ? Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir comment le marché de la levée de fonds a digéré cette incertitude potentielle.

Mise à jour du 11 octobre 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : -2,54 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -1,87 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -11,78 %

La semaine dernière, alors que le quatrième trimestre se profile, l’activité a connu un ralentissement dans tous les domaines. Les investisseurs ont été légèrement moins occupés la semaine dernière que la semaine précédente, l’activité du capital-risque ayant baissé de 2,54 %. Malgré cette baisse, les investisseurs ont examiné un peu plus efficacement les dossiers de présentation : le temps moyen passé sur chaque dossier a diminué de 1,87 %, ce qui nous ramène à des niveaux historiquement bas. Les investisseurs en capital-risque restent concentrés sur l’évaluation des opportunités, obligeant les fondateurs à préparer des présentations succinctes. La semaine dernière, les fondateurs ont été beaucoup moins occupés que les investisseurs : l’activité des fondateurs a chuté de 11,78 % après les quelques semaines de stabilité observées en fin de troisième trimestre. Cette baisse était toutefois prévisible : les fondateurs ont des entreprises à gérer, et après avoir envoyé leurs dossiers de présentation à la fin du dernier trimestre, ils ont peut-être mis cette activité de côté pour aider leur entreprise à bien entamer le quatrième trimestre. Dans l’ensemble, l’activité des fondateurs et des investisseurs en capital-risque reste forte par rapport à 2020 et aux années précédentes. On peut donc s’attendre à ce que ces indicateurs augmentent à nouveau lorsque tout le monde aura trouvé son rythme de croisière au quatrième trimestre. Rendez-vous la semaine prochaine pour en savoir plus sur la dynamique du quatrième trimestre.

Indicateurs concernant l’intérêt porté aux dossiers de présentation - Troisième trimestre 2021

Mise à jour du 4 octobre 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : -9,23 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +0,76 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -0,98 %

Deux de nos trois indicateurs (le temps passé et l’activité des fondateurs) sont restés relativement stables la semaine dernière, alors que le troisième trimestre touchait à sa fin. Cependant, l’activité des investisseurs a chuté de 9,23 %. Cette baisse peut sembler importante à première vue, mais l’activité des investisseurs a tendance à diminuer à la fin de chaque trimestre tandis que celle des investisseurs en capital-risque reste très élevée (elle est actuellement en hausse de 26 % par rapport à la même période l’an dernier). Dans l’ensemble, les investisseurs restent donc très actifs à l’approche du quatrième trimestre. Même s’ils ont été moins occupés la semaine dernière, le temps consacré à chaque dossier de présentation n’a guère changé : ce paramètre n’a augmenté que de 0,76 %, restant ainsi proche de ses plus bas niveaux historiques. L’activité des fondateurs est elle aussi restée stable, avec une baisse de seulement 0,98 %. Ici également, le niveau d’activité de base reste élevé : l’activité des fondateurs est en hausse de 55 % par rapport à l’année dernière. À l’approche du quatrième trimestre, le tableau de la levée de fonds est donc clair : nous sommes toujours en présence d’un marché très actif, où les investisseurs passent très rapidement d’un dossier à l’autre. Les fondateurs et les investisseurs vont-ils souffler un peu en début de trimestre ? Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir comment le quatrième trimestre a débuté.

Mise à jour du 27 septembre 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : +3,59 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -2,26 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : 0 % (aucune variation)

La semaine dernière, l’activité est restée très soutenue sur le marché de la levée de fonds, les fondateurs et les investisseurs se préparant à la fin du trimestre. Du côté de la demande, l’activité des investisseurs a augmenté de 3,59 %, atteignant le score le plus élevé du trimestre. Certes, l’activité du capital-risque est encore loin des sommets atteints au début du deuxième trimestre (en baisse de près de 15 % depuis cette période faste), mais ce pic du troisième trimestre laisse présager un certain élan de l’activité des investisseurs à l’approche du quatrième trimestre. Le temps passé par les investisseurs sur chaque dossier de présentation a également baissé pour coïncider avec cette augmentation de l’activité, atteignant à nouveau le niveau le plus bas jamais enregistré il y a quelques semaines. Du côté de l’offre, l’activité des fondateurs est restée stable la semaine dernière, mais il s’agit d’un signal fort : pour un indicateur aussi volatil, les augmentations récentes ainsi qu’une semaine sans changement témoignent également d’un certain élan à l’approche du quatrième trimestre. Mais les craintes d’un confinement vont-elles entamer la confiance sur le marché de la levée de fonds ? Ces craintes ont déjà provoqué une certaine volatilité sur les marchés boursiers. Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir comment le marché de la levée de fonds réagit à ces craintes en cette fin de troisième trimestre.

Mise à jour du 21 septembre 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : +5,46 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +1,92 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +21,43 %

La semaine dernière, nous pensions que la fin du troisième trimestre serait marquée par une accélération de l’activité sur le marché de la levée de fonds. Et nous avions vu juste : la semaine dernière, l’activité des investisseurs en capital-risque a augmenté de 5,46 % alors qu’elle était restée inchangée la semaine précédente. Le temps moyen passé par les investisseurs sur chaque dossier de présentation a légèrement augmenté, mais reste le deuxième plus bas jamais enregistré. En revanche, du côté de l’offre, l’activité des fondateurs a augmenté de 21,43 %, atteignant son plus haut niveau ce trimestre pour une troisième semaine consécutive de progression. Ce regain d’activité de part et d’autre laisse présager un sprint avant la fin du troisième trimestre : on peut s’attendre à ce que les fondateurs et les investisseurs en capital-risque continuent d’intensifier leur activité et terminent le trimestre en beauté. Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir si les investisseurs en capital-risque parviennent à rivaliser avec l’enthousiasme observé cette semaine du côté des fondateurs.

Mise à jour du 13 septembre 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : 0 % (aucune variation)
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -4,46 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +7,28 %

La semaine dernière, lorsque les fondateurs et les investisseurs ont repris leurs activités après la fête du Travail, ils nous ont fourni différents éléments à prendre en compte pour la saison automnale de levée de fonds. L’activité globale des investisseurs est restée inchangée par rapport à la semaine précédente, ce qui est un signe de solidité du marché. Nous traversons actuellement une période historiquement calme sur le marché de la levée de fonds. Sachant que même au deuxième semestre 2020, l’activité des investisseurs en capital-risque avait chuté fin août et début septembre, le fait que celle-ci n’ait pas fléchi la semaine dernière signifie que la demande se porte très bien. Ce qui a changé, en revanche, c’est le temps passé : le temps moyen passé sur les dossiers de présentation par les investisseurs a chuté de 4,46 % pour atteindre un niveau historiquement bas de 2 minutes et 34 secondes. Les investisseurs n’ont jamais consacré aussi peu de temps à l’examen des dossiers, ce qui oblige les fondateurs à produire des présentations succinctes pour accrocher les lecteurs dès le départ. Du côté de l’offre, l’activité des fondateurs a augmenté de 7,28 % la semaine dernière, progressant ainsi pour la deuxième semaine consécutive. L’élan des fondateurs devrait se traduire par une offre régulière de dossiers de présentation à soumettre à l’examen des investisseurs, et ces derniers devraient les lire avec enthousiasme, mais efficacement. Le marché est-il en train de monter en puissance pour continuer à progresser jusqu’à la fin du troisième trimestre ? Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir comment la situation a évolué.

Mise à jour du 7 septembre 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : -6,67 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -2,2 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +2,35 %

Mise à jour du 30 août 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : 0 % (aucune variation)
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -1,45 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -15,66 %

Mise à jour du 23 août 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : +6,7 %
  • Temps passé : 0 % (aucune variation)
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -1,41 %

Mise à jour du 16 août 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : +4,37 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -3,24 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +12,47 %

La semaine dernière, l’activité des investisseurs et des fondateurs a connu un rebond. Les interactions des investisseurs ont augmenté de 4,37 % après deux semaines de baisse. Plus remarquable encore, les investisseurs ont été particulièrement efficaces : le temps moyen passé sur chaque dossier de présentation a diminué de 3,24 %, atteignant 2 minutes et 41 secondes. Il s’agit de la moyenne hebdomadaire la plus basse enregistrée en 2021 et de la deuxième la plus basse depuis 2018. Bien que les investisseurs ne soient pas aussi actifs qu’à d’autres périodes de l’année, ils parcourent les dossiers très rapidement, probablement parce qu’ils savent exactement ce qu’ils cherchent. Face à cette baisse du temps passé sur chaque dossier par les investisseurs, les fondateurs doivent leur proposer des présentations brèves et succinctes pour capter leur attention. Les investisseurs n’ont pas été les seuls à être actifs la semaine dernière. L’activité des fondateurs a augmenté de 12,47 % après la chute brutale de la semaine précédente, confirmant la volatilité observée chez les fondateurs pendant la majeure partie de l’année 2021. L’activité des fondateurs se maintiendra-t-elle et le temps moyen passé sur les dossiers de présentation par les investisseurs continuera-t-il à diminuer ? Rendez-vous la semaine prochaine pour en savoir plus sur l’évolution du paysage.

Mise à jour du 9 août 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : -3,38 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -4,18 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -15,76 %

Mise à jour du 2 août 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : -5,95 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +0,35 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +5,66 %

Après deux semaines de hausse simultanée, l’activité des fondateurs et des investisseurs en capital-risque a évolué dans des directions opposées la semaine dernière. L’activité des investisseurs a diminué de 5,95 % et le temps moyen passé sur chaque dossier de présentation n’a que légèrement augmenté, de 0,35 %. Certains investisseurs sont peut-être en vacances, tandis que d’autres se montrent un peu plus prudents ces jours-ci en raison de la propagation du variant Delta du COVID. Malgré ces explications, l’activité des investisseurs en capital-risque reste globalement élevée, l’intérêt porté aux dossiers de présentation étant en hausse de plus de 16 % par rapport à la même période l’an dernier. Du côté des fondateurs, en revanche, aucun signe d’accalmie estivale ou d’incertitude liée à la pandémie n’a été observé la semaine dernière : l’activité des fondateurs a de nouveau progressé, augmentant de 5,66 %. L’activité des fondateurs n’est plus qu’à 1,92 % de son niveau le plus élevé du deuxième trimestre, ce qui indique que l’activité du troisième trimestre pourrait être encore plus soutenue du côté de l’offre sur le marché de la levée de fonds. L’activité des fondateurs restera-t-elle aussi importante, et celle des investisseurs augmentera-t-elle en conséquence ? Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir comment le marché a évolué.

Mise à jour du 26 juillet 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : +9,09 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +0,36 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +2,34 %

L’effervescence s’est poursuivie la semaine dernière sur le marché de la levée de fonds, les fondateurs et les investisseurs continuant d’intensifier leur activité en ce troisième trimestre. L’activité des investisseurs a augmenté de 9,09 % après une hausse comparativement plus modeste la semaine précédente. L’activité des investisseurs en capital-risque est en baisse de plus de 17 % par rapport à son niveau record d’avril, mais en la comparant avec celle des années précédentes, on constate que les investisseurs sont toujours très avides de nouvelles opportunités. Bien que les investisseurs soient de plus en plus occupés, ils consacrent toujours à peu près le même temps à chaque dossier de présentation : le temps moyen passé sur chaque dossier est resté pratiquement inchangé la semaine dernière (en hausse de 0,36 % seulement) et, si l’on tient compte du pic d’activité, on constate que les investisseurs travaillent dur, mais ne lésinent pas sur l’analyse des dossiers. L’activité des fondateurs s’est quelque peu stabilisée la semaine dernière, augmentant de 2,34 % après le pic de plus de 14 % de la semaine précédente. Néanmoins, deux semaines consécutives d’augmentation de l’activité pourraient être le signe d’une tendance, surtout si l’on tient compte de la volatilité d’une semaine sur l’autre observée dans ce domaine au deuxième trimestre. Nous pouvons nous attendre à ce que les niveaux d’activité des investisseurs et des fondateurs continuent d’augmenter dans les semaines à venir. Mais les investisseurs en capital-risque utiliseront-ils leur temps plus efficacement alors que leur activité s’intensifie ? Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir comment ils s’en sortent.

Mise à jour du 19 juillet 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : +5,96 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -0,72 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +14,54 %

Mise à jour du 12 juillet 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -4,8 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -1,08 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -16,95 %

Deuxième trimestre Indicateurs d’intérêt pour les argumentaires 2021

L’analyse du deuxième trimestre 2021 montre une croissance significative et soutenue de l’activité sur le marché de la levée de fonds pour les start-ups au cours des quinze derniers mois. Les activités des fondateurs et des investisseurs ont brusquement chuté en mars 2020 pour rebondir rapidement en avril 2020. Depuis lors, le nombre de dossiers de présentation créés par les fondateurs et l’intérêt des investisseurs n’ont cessé de croître, augmentant respectivement de 45 % et 39 %.

Le rythme d’envoi des dossiers de présentation par les fondateurs a également été 18 % supérieur à celui auquel les investisseurs les ont examinés. Cela indique qu’un plus grand nombre de fondateurs recherchaient activement un financement pendant cette période, que ce soit pour une première start-up ou pour une start-up existante. Cela suggère également que l’offre de start-ups dépasse la demande des investisseurs. 

TL; DR: Non seulement le marché de la levée de fonds a prospéré depuis le début de la pandémie, mais les chiffres sont également supérieurs à ceux mesurés en 2018 et 2019.

Principales statistiques concernant l’intérêt porté aux dossiers de présentation :

  • L’activité de création de liens de dossiers de présentation a augmenté de 45 % depuis mars 2020
  • L’intérêt des investisseurs a augmenté de 39 % depuis mars 2020 et de 41 % par rapport à l’année précédente.
  • Le nombre de liens de dossiers de présentation créés par les fondateurs pour lever des fonds a augmenté de 36 % par rapport à l’année précédente.

Mise à jour du 5 juillet 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -4,58 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -2,12 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +9,26 %

Au cours de la dernière semaine du deuxième trimestre, l’activité des investisseurs en capital-risque et des fondateurs a une nouvelle fois évolué dans des directions opposées. L’activité des investisseurs a baissé de 4,58 %, poursuivant la chute entamée deux semaines plus tôt, à la fin du trimestre. Le temps moyen passé sur les dossiers de présentation par les investisseurs a diminué de 2,12 % et s’établit désormais à 2 minutes et 46 secondes. Les investisseurs semblent avoir abordé la semaine précédant les vacances en ayant réglé les derniers détails. En revanche, l’activité des fondateurs a augmenté de 9,26 % à la fin du deuxième trimestre. L’activité des fondateurs a été relativement volatile depuis la mi-mai, mais ceux-ci ont terminé le trimestre sur une note positive puisque leur activité a augmenté pour la deuxième semaine consécutive. Alors que les investisseurs ont commencé à réduire leur activité trimestrielle il y a plusieurs semaines, les fondateurs ont redoublé d’efforts ces deux dernières semaines pour que leurs dossiers de présentation soient prêts avant le week-end du 4 juillet. L’activité des investisseurs en capital-risque va-t-elle s’intensifier en ce début de troisième trimestre, parallèlement à ce pic d’activité des fondateurs ? Avant le COVID, les mois d’été étaient plus calmes pour les investisseurs et les fondateurs. Mais l’an dernier, l’activité a été soutenue tout au long de l’été. Tandis que l’économie continue de se redresser, et compte tenu de tous les fonds de capital-risque actuellement disponibles sur le marché, nous pouvons nous attendre à ce que l’activité continue à bien se porter tout au long du troisième trimestre pour les fondateurs comme pour les investisseurs. Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir comment le nouveau trimestre a démarré.

Mise à jour du 28 juin 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -10,78 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +0,72 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +10,77 %

Mise à jour du 21 juin 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +1,89 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -1,79 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -8,45 %

Mise à jour du 14 juin 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +10 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -1,42 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +7,04 %

Mise à jour du 7 juin 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -4 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +2,95 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -7,87 %

L’activité enregistrée la semaine dernière sur le marché de la levée de fonds a connu un ralentissement. Après le Memorial Day, les interactions des investisseurs avec les dossiers de présentation ont baissé de 4 % et le temps moyen qu’ils y ont consacré a augmenté de 2,95 %, inversant ainsi la tendance à la baisse qui durait depuis plusieurs semaines. L’activité des fondateurs, quant à elle, a chuté de 7,87 % après avoir augmenté de plus de 10 % la semaine précédente. Ce ralentissement du marché peut être attribué en partie aux effets du jour férié : les investisseurs et les fondateurs étaient peut-être encore en "mode vacances" et n’étaient pas pressés de se replonger dans l’effervescence de l’envoi et de l’évaluation des dossiers. Toutefois, il est également vrai que l’activité des investisseurs en capital-risque n’a cessé de diminuer depuis son dernier point culminant à la mi-avril. De même, bien que l’activité des fondateurs ait été plus volatile, elle s’est également éloignée du dernier pic de la mi-mars. Le marché reste très actif dans l’ensemble, en particulier du côté des investisseurs en capital-risque : l’indice des investisseurs est toujours supérieur à son pic post-épidémie de 2020, tandis que l’indice des fondateurs est désormais inférieur à celui des trois meilleures semaines de 2020. Nous restons persuadés que l’activité de levée de fonds va s’intensifier à la fin du deuxième trimestre, mais se rapprochera-t-elle des sommets atteints au premier trimestre ? Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir comment les fondateurs et les investisseurs se sont positionnés.

Mise à jour du 31 mai 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -3,48 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -2,54 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +10,63 %

L’activité des investisseurs a connu un léger ralentissement la semaine dernière, les investisseurs en capital-risque ayant peut-être les yeux rivés sur le prochain week-end de congés. Les interactions des investisseurs avec les dossiers de présentation ont diminué de 3,48 % et le temps moyen passé sur ceux-ci a baissé de 2,54 %. Il s’agit toutefois de baisses assez légères, et l’on peut s’attendre à ce que l’activité des investisseurs s’intensifie au cours des prochaines semaines, à l’approche de la fin du deuxième trimestre. Les fondateurs, quant à eux, ont été plus actifs avant le Memorial Day : le nombre moyen de liens créés a augmenté de 10,63 %, ce qui constitue une bonne progression après la baisse de la semaine précédente. Peut-on s’attendre à une augmentation similaire de l’activité des fondateurs avant la fin du trimestre ? L’offre enregistrée sur le marché de la levée de fonds a été plus volatile que la demande pendant la majeure partie de l’année 2021, mais malgré cette volatilité, il est probable que les fondateurs redoublent d’efforts pour présenter leurs dossiers aux investisseurs avant la fin du mois de juin. D’autant plus que l’optimisme est de mise sur le plan économique. Rendez-vous la semaine prochaine pour savoir à quoi ressemblera le marché après le Memorial Day.

Mise à jour du 24 mai 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -3 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -1,09 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -17,88 %

Mise à jour du 17 mai 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -2,2 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -0,73 %
  • Nombre de liens créés : -3,45 %

Mise à jour du 10 mai 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -5,21 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -3,18 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -11,17 %

Mise à jour du 3 mai 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +5,88 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +0,36 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -10,14 %

Mise à jour du 26 avril 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -10,82 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +2,96 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -0,4 %

Mise à jour du 19 avril 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -7,77 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -0,37 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +22,68 %

Mise à jour du 12 avril 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +12,3 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -2,21 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -8,3 %

Indicateurs concernant l’intérêt porté aux dossiers de présentation - Premier trimestre 2021

Au premier trimestre 2021, la demande des investisseurs en capital-risque a dépassé l’offre de dossiers de présentation de start-ups, avec une demande en hausse de 62 % par rapport au premier trimestre 2020. Au cours de la même période de 12 mois, la demande globale des investisseurs en capital-risque a augmenté 53 % plus rapidement que l’offre de dossiers de start-ups disponibles. Le nombre de start-ups en quête de financement a également augmenté de 41 % d’une année sur l’autre et de 19 % par rapport au trimestre précédent. 

L’augmentation de l’offre s’accompagne d’une demande accrue de la part des investisseurs en capital-risque en termes de temps, et le temps moyen consacré par ceux-ci à l’examen des dossiers de présentation a diminué de 17 % en glissement annuel au premier trimestre, soit une baisse de plus de 3 % par rapport au trimestre précédent. Cela indique que les investisseurs ont passé moins de temps à examiner les informations contenues dans chaque dossier de présentation avant de décider de rencontrer ou non les fondateurs.

TL; DR: Alors que l’offre et la demande de capital-risque étaient en hausse, les investisseurs ont continué à consacrer moins de temps à l’évaluation du potentiel des entreprises, d’où la nécessité de proposer des dossiers de présentation pertinents pour les fondateurs de 2021.

Principales statistiques concernant les dossiers de présentation : 

  • L’intérêt des investisseurs a augmenté de 62 % par rapport au premier trimestre 2020 et de 53 % par rapport à l’année précédente. 
  • Les start-ups en quête de financement ont augmenté de 41 % en un an, et le nombre de liens de dossiers de présentation créés par fondateur est respectivement passé de 6,25 à 8,79 en 2020 et 2021.
  • Le temps moyen consacré par les investisseurs à l’examen des dossiers de présentation a diminué de 17 % en un an, soit une baisse de 3 % par rapport au quatrième trimestre 2020.

Mise à jour du 5 avril 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -6,32 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -4,27 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -5,58 %

Mise à jour du 29 mars 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -5,61 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +0,36 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -18,25 %

Mise à jour du 22 mars 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +3,26 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -0,72 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +10,68 %

Mise à jour du 15 mars 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -1,43 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -3,17 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -2,83 %

Mise à jour du 8 mars 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +3,7 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +1,08 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +25,15 %

Nous avons désormais pris l’habitude d’entamer chaque nouvelle analyse hebdomadaire avec une observation concernant l’activité des investisseurs. Cette semaine ne fait pas exception à la règle : l’activité des investisseurs en capital-risque a encore augmenté la semaine dernière, avec une progression de 3,7 % par rapport à la semaine précédente. L’optimisme des investisseurs ne se dément pas, et la légère augmentation de 1,08 % du temps consacré aux dossiers de présentation n’a guère entravé l’efficacité avec laquelle les investisseurs en capital-risque, très occupés, parcourent les nouveaux dossiers pour y trouver des opportunités. Le nombre d’interactions des investisseurs avec les dossiers de présentation est aujourd’hui 69,7 % plus élevé qu’il y a un an, au tout début de la pandémie. Mais le chiffre le plus marquant de la semaine dernière est celui de l’offre : l’activité des fondateurs a augmenté de 25,15 %, ceux-ci semblant répondre avec enthousiasme à la demande sans cesse croissante des investisseurs. Après des semaines d’augmentations relativement modestes qui semblaient en décalage avec l’activité croissante des investisseurs en capital-risque, l’optimisme des fondateurs s’est finalement manifesté la semaine dernière, leur activité ayant atteint le niveau fixé par les investisseurs. Le marché est en effervescence de part et d’autre : les fondateurs sont 61,59 % plus actifs que l’année dernière à la même époque, et investisseurs et fondateurs semblent tous convaincus que les conditions sont propices à la conclusion d’accords. Cet optimisme pourrait être lié aux bonnes nouvelles concernant les vaccins contre le COVID ou au fait qu’un nouveau plan de relance économique semble en préparation. Quelle qu’en soit la cause, il est probable que cette effervescence se poursuive dans les semaines à venir. Rendez-vous lundi prochain pour découvrir si cette prédiction s’avère juste.

Mise à jour du 1er mars 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +12,03 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -2,47 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -2,53 %

Mise à jour du 22 février 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +1,26 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -1,05 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +4,70 %

Mise à jour du 15 février 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -7,75 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +3,31 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -6,11 %

Mise à jour du 8 février 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +7,95 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +0,37 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés : +15,86 %

Nouvelle semaine, nouveau record pour l’indicateur Nombre d’interactions des investisseurs avec les dossiers de présentation de DocSend. Cet indicateur a légèrement moins progressé la semaine dernière que la semaine précédente (7,95 % contre 9,13 %), mais il est indéniable que l’appétit des investisseurs reste fort. Les investisseurs se sont également montrés très efficaces la semaine dernière, puisque le temps moyen qu’ils ont consacré aux dossiers de présentation est resté pratiquement inchangé malgré l’augmentation continue du nombre moyen d’interactions : les investisseurs passent toujours en moyenne 2 minutes et 42 secondes par dossier de présentation. Plus remarquable encore, la semaine dernière, l’activité des fondateurs a fini par augmenter pour répondre à la demande des investisseurs : l’indice d’activité des fondateurs a progressé de 15,86 %, atteignant ainsi un nouveau sommet. Depuis le début du mois de janvier, l’activité des fondateurs a augmenté par à-coups, mais le bond de la semaine dernière montre enfin clairement que les fondateurs sont en train de répondre à la forte demande des investisseurs. L’année dernière, l’activité des fondateurs a commencé à ralentir en février, mais c’était bien sûr avant l’apparition du COVID. Aujourd’hui, tout peut arriver : assisterons-nous à une volatilité de l’activité des fondateurs au cours des prochaines semaines ou l’optimisme règnera-t-il du côté de l’offre ? Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir si la situation est plus lisible.

Mise à jour du 1er février 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +9,13 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -9,46 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +1,33 %

Mise à jour du 25 janvier 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +10,05 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +0,34 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -4,8 %

Mise à jour du 18 janvier 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +17,75 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +1,4 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +19,49 %

La semaine dernière, nous pensions que l’activité des investisseurs et des fondateurs allait suivre les tendances historiques de cette période de l’année et poursuivre sa trajectoire ascendante. Et c’est exactement ce qui s’est passé : la deuxième semaine de janvier a été marquée par une augmentation notable des interactions des investisseurs et du nombre de liens créés par les fondateurs. L’activité des investisseurs a augmenté de 17,75 % et celle des fondateurs de 19,49 %. Une fois de plus, les investisseurs ont été efficaces : malgré l’augmentation significative de l’activité, le temps moyen passé sur les dossiers de présentation n’a augmenté que de 1,4 %, pour atteindre 2 minutes et 54 secondes par dossier. Bien que l’augmentation de l’activité soit conforme aux tendances historiques, l’évolution d’une année sur l’autre montre à quel point le marché de la levée de fonds est solide depuis le début de l’année 2021 : les interactions des investisseurs ont augmenté de 40,14 % par rapport à la même époque l’an dernier et le nombre de liens créés par les fondateurs est en hausse de 47,57 %. La question est de savoir si cette effervescence va persister. D’un point de vue historique, tout porte à croire que oui. Nous nous attendons à ce que l’activité des fondateurs et des investisseurs augmente (mais peut-être à un rythme légèrement plus lent) au cours des prochaines semaines. Mais nous savons tous que depuis la pandémie, tout est possible. Lundi prochain, nous verrons comment le marché a réagi à l’investiture du président. L’optimisme va-t-il perdurer ?

Mise à jour du 11 janvier 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +77,15 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -4,07 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +27,55 %

Indicateurs concernant l’intérêt porté aux dossiers de présentation - Quatrième trimestre 2020

Malgré des hauts et des bas tout au long d’une année historique, l’activité des investisseurs a atteint un niveau record au quatrième trimestre 2020, augmentant de 21 % par rapport à l’année précédente. Témoignant de la volatilité du paysage de la levée de fonds tout au long de l’année 2020, le nombre d’interactions avec les dossiers de présentation a atteint des sommets début octobre après avoir été au plus bas début mars, avec un écart de 54 % entre ces deux extrêmes. 

Principales statistiques concernant l’intérêt porté aux dossiers de présentation : 

  • L’intérêt des investisseurs a augmenté de 21 % par rapport à l’année précédente, atteignant un niveau record au début du mois d’octobre.
  • L’intérêt porté aux dossiers de présentation a oscillé tout au long de l’année 2020, avec un écart de 54 % entre le chiffre le plus haut et le plus bas.
  • Les liens créés par les fondateurs au quatrième trimestre ont augmenté de 14 % en glissement annuel, avec un pic pendant la semaine de l’élection présidentielle américaine.

Mise à jour du 4 janvier 2021

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -22,44 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -3,95 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -3,53 %

Mise à jour du 28 décembre 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -32,79 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +0,33 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -24,86 %

Mise à jour du 21 décembre 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -2,66 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +1,02 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -7,85 %

Les fondateurs nous ont surpris la semaine dernière avec la hausse du nombre moyen de dossiers de présentation envoyés à une période de l’année où l’on observe habituellement un lent déclin de l’activité. Mais cette semaine a été plus conforme aux attentes : l’activité des fondateurs a chuté de 7,85 %. Bien que l’activité reste élevée à ce stade par rapport aux années précédentes (en hausse de 33 % par rapport à 2019 et de 44 % par rapport à 2018), nous pensons que la baisse va se poursuivre jusqu’à la fin de l’année 2020. L’intérêt des investisseurs a continué à diminuer, avec une baisse de 2,66 % par rapport à la semaine précédente. Comme pour les fondateurs, les investisseurs restent plus actifs aujourd’hui qu’ils ne l’étaient l’année dernière à la même époque : l’activité des investisseurs est en hausse de 18,83 % par rapport à 2019 et de 44 % par rapport à 2018. Le temps moyen consacré aux dossiers de présentation a légèrement augmenté pour se rapprocher de la barre des 3 minutes. Dans l’ensemble, sachant que la baisse de l’activité des fondateurs et des investisseurs d’une semaine sur l’autre était prévisible, le fait que l’activité reste nettement supérieure à celle des années précédentes est plutôt encourageant à l’approche de 2021. Cette confiance soutenue de la part des fondateurs comme des investisseurs nous permet d’espérer qu’ils commenceront l’année sur les chapeaux de roues. Cela dit, l’année 2020 pourrait bien nous réserver une autre surprise : rendez-vous la semaine prochaine pour voir comment le marché a réagi à l’annonce de l’adoption par le Congrès d’un deuxième projet de loi pour aider les victimes de la pandémie.

Mise à jour du 14 décembre 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -3,59 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -3,93 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +13,43 %

La semaine dernière, nous estimions que l’activité de levée de fonds était susceptible de diminuer au cours des dernières semaines de l’année, comme cela a toujours été le cas. Deux de nos trois indicateurs ont confirmé ce que nous pressentions : l’intérêt des investisseurs a légèrement baissé de 3,59 %, de même que le temps moyen passé par ceux-ci sur les dossiers de présentation, qui a diminué de 3,93 %. Les investisseurs potentiels se situent à nouveau sous le seuil des trois minutes, où ils sont restés pendant la majeure partie du second semestre 2020. Même si l’intérêt des investisseurs semble avoir entamé son déclin de fin d’année, l’activité est encore supérieure de 20,5 % à ce qu’elle était à la même période en 2019. Comme nous l’avons constaté depuis le printemps, l’activité post-confinement reste soutenue et pourrait témoigner de la confiance des investisseurs à l’approche de 2021. Aussi surprenant que cela puisse paraître, nous avons constaté une augmentation soutenue du nombre de liens créés par les fondateurs la semaine dernière. Cet indicateur a augmenté de 13,43 %, en plus de la hausse observée après Thanksgiving, et se situe à 35,13 % de plus qu’à la même époque l’an dernier. L’augmentation de l’activité des fondateurs peut s’expliquer par le rush de fin d’année vers les dossiers de présentation, avant les vacances. Mais ce pic pourrait également être lié à l’optimisme des fondateurs sur la reprise économique, suite aux nouvelles encourageantes concernant le début de la distribution du vaccin contre le COVID au Royaume-Uni et aux États-Unis. L’activité des fondateurs va-t-elle continuer à s’écarter des tendances historiques ? Rendez-vous la semaine prochaine pour en savoir plus.

Mise à jour du 7 décembre 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +21,12 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +2,03 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +10,5 %

Mise à jour du 30 novembre 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -18,27 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +1,74 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -18,74 %

Mise à jour du 23 novembre 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -4,37 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +1,79 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +3,39 %

Mise à jour du 16 novembre 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +0,49 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -5,78 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -11,93 %

Mise à jour du 9 novembre 2020

  • Intérêt porté aux argumentaires : Nombre d’interactions des investisseurs : 0 % (aucune variation)
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +2,92 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +16,07 %

La semaine dernière était celle des élections américaines, qui rendaient incertaines les performances du marché de la levée de fonds. Dans le bulletin d’information Pipeline de Protocol, Russ Heddleston, PDG de DocSend, explique comment les indicateurs concernant l’intérêt porté aux dossiers de présentation ont évolué tout au long de la semaine. "Lundi et mardi, l’intérêt porté aux dossiers de présentation a légèrement diminué, et mercredi, nous avons observé une forte baisse, probablement due à l’incertitude entourant les élections", a-t-il déclaré. Maintenant que nous avons pris connaissance des résultats de la semaine complète, nous allons nous pencher sur ce qui s’est passé.

Mise à jour du 2 novembre 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +1,99 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -2,77 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +3,29 %

Mise à jour du 26 octobre 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -3,37 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +5,11 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -3,85 %

Mise à jour du 18 octobre 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -6,31 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -1,81 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -8,9 %

Mise à jour du 12 octobre 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +22,65 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -4,2 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +21,28 %

La semaine dernière, nous avons publié l’analyse des indicateurs concernant l’intérêt porté aux dossiers de présentation du troisième trimestre, dans laquelle nous évoquions l’été record et présentions nos prévisions pour le début de l’année 2021.

Indicateurs concernant l’intérêt porté aux dossiers de présentation - Troisième trimestre 2020

Principales statistiques concernant l’intérêt porté aux dossiers de présentation : 

  • L’intérêt des investisseurs a augmenté de 40 % en glissement annuel et de 28,2 % par rapport au troisième trimestre 2018.
  • Les investisseurs ont passé en moyenne 2 minutes et 51 secondes par dossier de présentation, ce qui est inférieur aux troisièmes trimestres de 2019 et de 2018.
  • Les liens de dossiers de présentation créés par les fondateurs au troisième trimestre ont augmenté de 18,3 % en glissement annuel et de 51,3 % par rapport au troisième trimestre 2018.
  • L’intérêt des investisseurs a diminué de 6 % par rapport à la semaine 37, période qui, habituellement, marque le début du pic automnal.

Mise à jour du 5 octobre 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -3,21 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -3,42 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : +3,54 %

Mise à jour du 28 septembre 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -1,06 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +3,58 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés : -2,99 %

Mise à jour du 21 septembre 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +8 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -2,46 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions : 0 %

Mise à jour du 14 septembre 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -6,42 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -1,06 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés : +4,21 %

Si vous êtes en phase d’amorçage ou si vous investissez, nous vous invitons à assister au webinaire de jeudi en compagnie du PDG de DocSend, Russ Heddleston, qui présentera de nouvelles données et de précieuses informations sur la levée de fonds d’amorçage : Inscrivez-vous ici et accédez à notre nouveau rapport.

Mise à jour du 7 septembre 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -4,59 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -5,07 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés : -4,46 %

Mise à jour du 31 août 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -3,45 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +5,4 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés : -10,52 %

L’intérêt porté aux dossiers de présentation par les investisseurs reste élevé ce trimestre, malgré une légère baisse la semaine dernière. L’intérêt des investisseurs a progressivement augmenté ces dernières semaines. Le chiffre de la semaine dernière, notamment, est en hausse de 54,33 % par rapport à celui de la même semaine en 2019.

Mise à jour du 24 août 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +5,18 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -2,83 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés par les fondateurs : -11,75 %

Mise à jour du 17 août 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -4,45 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +0,35 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés : +26,26 %

Mise à jour du 10 août 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +6,31 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -3,45 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés : -13,81 %

Mise à jour du 3 août 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -7,32 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +0,69 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés : +0,64 %

Mise à jour du 27 juillet 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +9,04 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -4,69 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés : +16,14 %

Mise à jour du 20 juillet 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -12,77 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +9,76 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés : +0,15 %

Malgré une légère correction au niveau de l’intérêt des investisseurs, celui-ci reste supérieur aux chiffres de la même semaine en 2019 et 2018. Cette correction est également visible au niveau du rebond du temps passé par dossier. Nous sommes toujours en dessous des trois minutes, ce qui signifie que les investisseurs continuent d’examiner les opportunités d’investissement à un rythme soutenu, mais ce rebond pourrait se traduire par une stabilisation du marché de la levée de fonds pour l’été. Toutefois, au vu de l’activité des fondateurs, nous ne nous attendons pas à une forte baisse de l’intérêt des investisseurs, car l’activité des fondateurs reste supérieure à la normale. L’été étant traditionnellement une période creuse, c’est à cela que pourrait ressembler la période creuse des prochains mois.

Mise à jour du 13 juillet 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +8,41 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -11,37 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés : +3,05 %

Indicateurs concernant l’intérêt porté aux dossiers de présentation - Deuxième trimestre 2020

Bien qu’au premier trimestre l’attention des investisseurs se soit concentrée sur les entreprises déjà financées en capital-risque, l’analyse du marché indique que ceux-ci ont consacré plus de temps à de nouvelles opportunités au deuxième trimestre, avec une augmentation de 26 % de l’intérêt porté aux dossiers de présentation. Avec un pic de 20,6 interactions par dossier de présentation au cours de la semaine du 15 juin 2020, les dix premières semaines de l’année se situent toutes au deuxième trimestre en termes d’intérêt des investisseurs.

TL; DR: Les investisseurs accueillent à bras ouverts les start-ups dont le modèle d’entreprise et les débouchés sont conformes à leurs attentes, et se montrent à nouveau désireux de conclure des accords.

Principales statistiques concernant l’intérêt porté aux dossiers de présentation :  

  • L’intérêt porté aux dossiers de présentation a augmenté de 26 % au deuxième trimestre 2020 par rapport à 2019.
  • En termes d’intérêt des investisseurs, les dix meilleurs scores de 2020 ont tous été enregistrés au deuxième trimestre.
  • Le nombre de liens de dossiers de présentation créés par les fondateurs a augmenté de 11 % en glissement annuel, soit 3 % de plus qu’au premier trimestre 2020.

Mise à jour du 6 juillet 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +3,46 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -3,08 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés : -2,36 %

D’habitude, cette semaine de levée de fonds marque le début d’une baisse brutale de l’intérêt qui perdure tout l’été. Avec le retour officiel des investisseurs en capital-risque en septembre. Mais cette année, rien ne se passe comme d’habitude. L’intérêt ne fait probablement pas l’objet d’un simple décalage suite à la chute brutale du début de l’année. L’évolution de l’économie mondiale et tous les problèmes engendrés par la pandémie ont suscité un regain d’intérêt de la part des investisseurs en capital-risque. Certaines des plus grandes entreprises actuelles sont nées de la dernière crise financière. Il est clair que de nouvelles entreprises sont créées pour répondre aux problèmes actuels de la société et que les investisseurs en capital-risque sont prêts à investir.

Mise à jour du 29 juin 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -8,7 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +1,3 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés : +4,2 %

Bien que l’intérêt des investisseurs en capital-risque ait baissé par rapport à son niveau record de la semaine dernière, il est toujours supérieur de 10,5 % à celui de cette semaine en 2018 et de 33,3 % à celui de cette même semaine en 2019. Nous pourrions enfin assister à un ralentissement estival, mais un regain d’activité des fondateurs semble au contraire se dessiner, ce qui va probablement se traduire par un intérêt soutenu de la part des investisseurs en capital-risque, sauf si le marché de la levée de fonds finit par se stabiliser. Un autre indicateur nous permet de penser que les choses sont en train de se stabiliser : le temps passé par dossier de présentation. Celui-ci remonte lentement. Le temps moyen est généralement de 3,5 minutes, mais nous avons récemment observé une ruée sur les dossiers de présentation de la part des investisseurs en capital-risque qui recherchent activement des opportunités.

Mise à jour du 22 juin 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +3,5 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +1,6 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés : -4 %

Mise à jour du 15 juin 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +4,1 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -3,2 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés : -14,3 %

Mise à jour du 8 juin 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +4,3 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -2,2 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés : +19,2 %

Mise à jour du 1er juin 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -5,6 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -0,6 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés : +6,7 %

Contrairement à l’intérêt des investisseurs en capital-risque qui semble avoir légèrement diminué, l’activité reste soutenue du côté des fondateurs. Le déclin du marché de la levée de fonds observé en début d’année peut conduire à un été inhabituellement actif. Le temps que les investisseurs consacrent à chaque dossier de présentation est toujours en baisse, ce qui signifie qu’ils examinent activement chaque proposition d’investissement, mais qu’ils ne s’attardent guère sur les détails. N’oubliez pas que l’objectif de votre dossier de présentation est de vous permettre de décrocher un rendez-vous. Plutôt que de surcharger votre présentation de détails, allez à l’essentiel en y indiquant ce qu’il faut pour décrocher un entretien (via Zoom).

Mise à jour du 26 mai 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +2,6 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -0,6 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés : -14,3 %

Mise à jour du 18 mai 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -1,5 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -1,9 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés : +8,2 %

Mise à jour du 11 mai 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +8,4 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -4 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés : +5,5 %

Mise à jour du 4 mai 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : -10 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -5 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés : +1 %

Bien que l’intérêt ait encore baissé la semaine dernière, il reste historiquement élevé. L’intérêt global est en hausse de 10 % en glissement annuel et cette hausse se poursuivra certainement si l’activité des fondateurs se maintient. Malgré un faible rebond cette semaine, une augmentation de 1 % entraînera probablement un léger regain d’intérêt de la part des investisseurs en capital-risque la semaine prochaine. Ce qui est intéressant, c’est que le temps que les investisseurs consacrent aux dossiers de présentation est en baisse de 5 %. À mesure que les confinements seront levés et que les gens commenceront à sortir de chez eux, ce chiffre changera peut-être.

Mise à jour du 27 avril 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +14 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -1 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés : -11 %

Mise à jour du 20 avril 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : stable
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : -3 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés : +17 %

Mise à jour du 13 avril 2020

  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre d’interactions des investisseurs : +3,5 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Temps passé : +3 %
  • Intérêt porté aux dossiers de présentation : Nombre de liens créés : -7,6 %

Cette semaine a une nouvelle fois été marquée par l’intérêt grandissant des investisseurs. Les fondateurs ont envoyé moins de dossiers de présentation et les investisseurs ont passé un peu plus de temps par dossier. Ces conditions sont très favorables pour les fondateurs qui souhaitent envoyer un dossier de présentation. Les investisseurs manifestent leur intérêt et consacrent plus de temps à chaque dossier. Nous vous recommandons d’ajouter à votre dossier de présentation une diapositive illustrant l’impact que vous pensez que le COVID-19 aura sur votre activité et sur vos opportunités de marché dans les 12 à 18 mois à venir.

Indicateurs concernant l’intérêt porté aux dossiers de présentation - Premier trimestre 2020

TL; DR: Les confinements dus à la pandémie ont rapidement effacé les gains enregistrés sur le marché début 2020. Sachant que les bureaux ne vont pas rouvrir avant un certain temps, l’engagement virtuel entre les fondateurs et les investisseurs en capital-risque, ainsi que l’incertitude du marché, vont devenir la nouvelle norme.

Principales statistiques concernant l’intérêt porté aux dossiers de présentation : 

  • Le nombre de liens de dossiers de présentation créés par fondateur a atteint son apogée en janvier, avec une augmentation de 41 % par rapport à l’année précédente.
  • L’intérêt porté aux dossiers de présentation et le nombre de liens créés ont respectivement diminué de plus de 20 % et 21 % par rapport aux sommets atteints en février 2020.
  • Au cours de la seconde moitié du mois de mars, l’intérêt porté aux dossiers de présentation s’est redressé et n’a baissé que de 5 % en glissement annuel. 
  • Les quatre plus mauvais jours du premier trimestre 2020 en termes d’intérêt porté aux dossiers de présentation sont, dans l’ordre, le 19, le 6, le 12 et le 20 mars.

Mise à jour du 6 avril 2020

L’intérêt des investisseurs s’accroît, mais le nombre de dossiers de présentation envoyés n’a pas encore augmenté dans les mêmes proportions. Si vous avez besoin de lever des fonds, c’est peut-être le bon moment, car le marché est moins engorgé.

On constate également que les investisseurs consacrent un peu moins de temps que d’habitude à l’examen des opportunités d’investissement. Le télétravail et le temps supplémentaire qu’ils doivent passer sur leur portefeuille actuel compliquent la tâche des investisseurs, qui disposent de moins d’heures dans la journée pour examiner les dossiers de présentation des nouvelles propositions d’investissement. Lorsque les choses rentreront dans l’ordre dans les prochaines semaines, ces chiffres se stabiliseront probablement. Mais pour l’instant, un grand nombre de dossiers de présentation sont envoyés et les investisseurs en capital-risque les examinent rapidement.

Mise à jour du 30 mars 2020

Cette semaine, l’intérêt porté aux dossiers de présentation a augmenté de 10 % par rapport à la semaine précédente et nous n’enregistrons qu’une baisse de 5 % en glissement annuel.

Si de nombreux investisseurs ont déclaré passer plus de temps avec les entreprises de leur portefeuille, il semble que l’absence d’événements et de réunions leur ait laissé du temps pour étudier les dossiers de présentation. Les investisseurs en capital-risque abordent l’investissement de différentes manières. Un grand nombre d’entre elles disposent encore de fonds importants qu’elles doivent investir, tandis que d’autres prennent le temps d’examiner les opportunités d’investissement, sans nécessairement conclure tout de suite. Si vous êtes un fondateur en quête de financement pour les prochains trimestres, le moment est probablement idéal pour présenter votre dossier de présentation à des investisseurs potentiels.

Mise à jour du 23 mars 2020

Malgré la crise actuelle, l’intérêt porté aux dossiers de présentation n’a baissé que de 11 % par rapport à l’an dernier au cours de la même semaine.

Avec l’annonce de la fermeture jusqu’à nouvel ordre de toutes les entreprises non essentielles en Californie, il n’est pas surprenant que l’intérêt porté aux dossiers de présentation ait diminué au cours de la semaine dernière. Beaucoup d’investisseurs en capital-risque recherchent de nouveaux moyens de rencontrer les fondateurs, et nombre d’entre elles organisent déjà des réunions par l’intermédiaire de Zoom. Il convient également de noter que les restrictions actuelles empêchent les investisseurs d’utiliser les moyens habituels pour recevoir les dossiers de présentation (recommandations de la part d’entreprises financées par capital-risque, rencontres lors d’événements). Non seulement les investisseurs doivent consacrer du temps à l’harmonisation interne de leurs méthodes de travail, mais ils sont également confrontés à un pipeline limité. Axios et TechCrunch rapportent tous deux que de nombreux investisseurs en capital-risque sont toujours à la recherche d’opportunités d’investissement. Les fonds ont déjà été levés et ils ont toujours l’intention de les investir.